le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Arbre Frère…

– L'HOMBRE! Ne put s'empêcher d'interjeter Néphysthéo... Je suis prêt à parier qu'il s'agit d'un ersatz qui se serait reconstitué en s'agglomérant à partir de ce qui a pu en subsister d'énergie noire...

– Monsieur, je ne saurais évidemment rien vous confirmer à ce sujet que vous évoquez, mais acceptez que je vous narre ce qui est ensuite arrivé… Obtenant semble-t-il un début d'intelligence s'assimilant avec la pseudo connaissance qui avait été extorquée de l'arbre: la Chose  – c'est ainsi n'est-ce pas que vous la nommez –  a commencé de développer en elle une énergie capable de se connecter à un embryon cervical de type reptilien comparable à celui des tout premiers hominidés. De fait, cela la rendue désormais capable d'analyser des situations simples, et d'y répondre de manière efficace. C'est ainsi qu'elle a appris à commander à ses propres constituants. Il semblerait aussi que par l'action d'une autre entité qui procéderait sur elle à l'adjonction contre nature d'âmes humaines, elle serait à présent devenue comme vous le pensiez, une sorte d'immense cellule mi végétale, mi animale. Quoique restée majoritairement constituée d'eau. Ainsi, nous ne sommes pas loin de penser qu'elle est en passe  d'être dotée d'un noyau intelligent que pourraient bientôt renforcer d'étranges mitochondries. Lesquelles, en lui offrant d'autres brins d'ADN, la rendrait capable, non seulement de se fabriquer à partir de l'atmosphère le complément substantiel énergétique qui lui est utile à se mouvoir, mais aussi, ce qui permet de se développer en masse: le pouvoir d'absorber et modifier à son profit tout ce qu'elle englobe suffisamment longtemps pour être digéré! Rappelant en cela l'action d'un monstrueux leucocyte. Et puis, il y a aussi que l'autre créature s'est manifestée. Elle nous a dit être venue ici pour venger la destruction de son maitre, nous assurant qu'il valait mieux pour nous de ne pas chercher à la combattre, ni de tenter la moindre action qui soit susceptible de la contrarier. Il se trouve que refusant de nous associer à cela, nous avons pourtant été dans l’obligation prudente de quitter notre position dans l’arbre. Car celle-là qui aide l’usurpatrice est à l’inverse d’elle plus puissante et mobile à souhait. Elle interagit, maintenant avec la première au détriment de l'arbre Faye qui du fait, n'est plus souverain de lui-même. J'ignore de quoi il s'agit vraiment, mais je peux vous assurer que cette seconde entité maléfique a su finalement pénétrer non seulement le corps, mais aussi l'esprit de l'Arbre Frère. Allant jusqu'à corrompre tout son système. Elle y fait maintenant déséquilibre par la production de fruits mutants qu'elle a rendus dangereux  par l'usage inconsidéré de la science bio atomique. Certes, vu qu’il y a tromperie sur l’arbre: puisque n'étant  pas le reflet de ce qui sur la Terre n'engendre à présent que mort et destruction massive, le risque peut vous sembler moindre… Mais ce n’est cependant pas tout! Car la créature alliée à la Chose qui est dans le ciel est aussi parvenue à modifier les racines de l'Arbre-Fée en les faisant devenir de vivants serpents! Je peux d'ailleurs vous certifier qu'ils sont aussi noirs et mauvais que ceux qui habiteraient  autrefois dans les cheveux d'une ignoble gorgone...

– Cela confirme, s'il en est encore besoin, ce que j'ai présumé de démoniaque, fouissant comme le feraient des vers gigantesques dans un ventre pourri, et donc certainement aussi, par le boyau souterrain aboutissant à la caverne qui nous servit d'abri la nuit passée, fit remarquer Morganie.

– Alors, évidemment madame, nous ne sommes pas des pleutres, mais vous comprendrez pourquoi nous avons abandonné un habitat devenu aussi dangereux, intervenait maintenant une autre petite voix...                           

– Voici Subtiary, précisa aussitôt Japiary (il s'inclina avec le respect qui est dû en désignant le troisième personnage) il est le plus âgé d'entre nous: c'est le doyen de tous les sages de notre communauté. Il est aussi notre meilleur stratège et le premier conseiller de notre prince.

– Fort bien, admit la déesse Habygâ pour conclure. Admettant ainsi que les raisons ayant été énumérées suffisaient à sceller l'alliance. Et d'ajouter: j'aimerais qu'à présent vous nous conduisiez par le couvert, jusqu'à la lisière qui cerne la clairière de cet Arbre Frère…

 



17/06/2017
19 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres