le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Dame Èrmandine

   La grande salle ressemblait étrangement à celle principale du palais sélénique dont avaient hérité Gabryel et Athénéïse, lorsqu’ils étaient devenus le nouveau couple régent du satellite naturel de la Terre... Lorsque se fit entendre    – pourtant léger –  le pas souple et gracieux d'un être féminin, Habygâ sut tout de suite qu'il s'agissait de celui d'Èrmandine. Cette fois, pourtant, Néphysthéo qui l'avait perçu aussi devança de peu son épouse dans la formulation de la phrase de politesse:

 

– Bonjour Dame Èrmandine: C'est plaisir à vous parler autrement que par télépathie.

– Bonjour mes très chers, croyez que je ressens moi aussi infiniment de joie à vous voir enfin, leur répondait la ravissante femme brune, réplique exacte des dames de la forêt ardennaise, et donc montrant les mêmes traits qu'Habygâ mais sous un autre teint.

– Alors, si tu le permets, je serais ravie que nous partagions ce sentiment ensemble, répondit une Habygâ satisfaite (cela s'avérant autant par l'espect d'un corps jeune qu'un visage resplendissant d'amour sacré) de voir en cette lointaine aïeule un portrait conforme, car identique à celui d’une sœur s'acceptant, avec pour autre sosie: la sempiternelle Morganie!

– Décidément! S'exclamait une nouvelle fois Néphysthéo, si ce n'était votre activité cérébrale que je perçois différemment, je me demanderais bien, mis à part la couleur de cheveux, qui de toutes ces Dames est ma tendre épouse...

– C'est que, voyez-vous mon cher Néphysthéo, notre corps premier fut créé par la grâce du dieu des dieux qui le fit à partir d'un embryon issu de l'Arbre de vie. Agissant ainsi pour que s’obtienne un dessein multipliable qui est promis à lui être utile. En servant pour lui, nous contribuons à la sauvegarde de ce qu'il a créé. Toutes celles d'avant, comme d'après ma personne, qui sont et seront exactement de ma lignée, quels que soient leur lieu de conception comme celui de leur naissance, ont en commun un même matériel génétique rendu très particulier dans les faits. Nous en faisons partie, en tant que membres s'intégrant dans la réalisation d'un grand Karma. Nous obtenons ainsi plus aisément toute sorte d'activités sacrées qui sont complémentaires. Elles répondent toutes à des nécessités qui sont ou seront absolues. Notre impératif commun produit des actes et des choses, qui sont directement ou indirectement liées de près ou de loin, à la force des Justes et à leur Lumière. Nous sommes toutes missionnaires dans ce qui est hautement sacramentel. Vous-même, Monseigneur, êtes un élément très important de cette fratrie, puisqu’issu d’un autre fruit du même arbre dont nous fûmes directement ou indirectement conçues. Et c'est bien cet arbre que vous aurez bientôt l'occasion de contempler. J'ajoute qu'il est représentatif en matière de première matrice.

– Certes, confirmait aussitôt la Déesse Habygâ: cela est probablement d’importance. Notamment pour ce qui a trait d'accomplissement précurseur d'un grand évènement… Puisque c'est le Suprême qui l'a voulu voir ainsi évoluer. Sachant  certainement que nous le servirions mieux en nous multipliant que ne le ferait une seule entité. En nous créant à l'instar de celle-là dont les actes serviront pour et par l'autre, il se peut que chacune sache se montrer le complément qu'il faut au bon moment. Cela étant rendu possible en nous pourvoyant de ce qu'il convient d'aptitude, en vue du résultat qu'il attend.

– Espérons Habygâ qu'il nous a bien dotées des moyens suffisants pour que tout soit accompli comme tu le dis… Et nous verrons alors si cela agira comme il faut en premier pour lutter contre toute menace dont l'adversité reste latente pour le moment au sein de l’énergie noire. Sachant que toute entité qui se juge bonne ou mauvaise, selon sa position qui le justifie, est pourtant liée en non-hostilité par le pacte signé entre les trois Suprêmes, dont celui surpuissant qui fusa en premier de l'énergie photonique, et celui troisième qui produit et forme de la matière qui est utilisable par les deux autres.

– Il reste Madame, que celui qui fut créé en second, cherche encore probablement à s'attribuer plus qu'il ne devrait d’énergie noire… intervenait cette fois Néphysthéo: celui-là pourrait donc tenter de mettre en péril l'équilibre fragile de l'univers de lumière. Surtout si ses fils en lui échappant malgré lui, offrent à leur créateur quelque alibi… Et c'est ainsi que des actions aventureuses qui se vivent par des subalternes du côté sombre de la lumière, tout en agissant ainsi au profit du Grand dieu des ténèbres pourtant dépendant du premier et du troisième acteur créateur, risqueraient d'entrainer de nouvelles négociations tripartites qui pourraient s'avérer cette fois, moins avantageuses pour notre Très-Haut . Et sachant bien cela, il se trouve que ce sombre protagoniste, dont j'ai connu l'un de ses rejetons belliqueux, fait tout de même déjà l'objet d'actes pour le moins controversables. Ainsi, en augmentant notoirement le nombre et la taille de ses portes-trous-noirs, le Grand dieu des Ténèbres continue de se goinfrer de tout, comme il le fit en premier dans l'œuf cosmique de l'avant Bigbang. Un tel comportement engendrant toujours de l'aléatoire, la création de quelques chimères somme toute moins accidentelles que volontaires, pourraient à leur tour engendrer des êtres subdivisés autant positivement que négativement de par leur création aléatoire anarchique. Ceux-là peuvent évidemment devenir incontrôlables. Tout comme chez les humains, où quelques éléments hélas, se révèlent presque toujours subversifs, et même pour certains: particulièrement agressifs!... Un peu comme à l'image de L'HOMBRE. Faute de directives ordonnées, ils deviendront pareils à des électrons libres qui, comme celui-là qui le fit, parviennent à s'échapper de tout. Utilisant à leur profit les nombreux bouleversements atomiques aléatoires.

 



07/05/2017
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres