le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

De l'autre côté des Trous-Noirs

         Contrairement à d’aucunes et d’aucuns qui la dénient, l’idée d’une possible sombritude qui existerait de l'autre côté des Trous-Noirs est loin d'être comparable à celle qui se fait du néant pour tout être incrédule. Et puis, bien qu'elle s'y trouvât rare de quantité utile en ses particules plus ou moins électrisées, il y avait là aussi tout ce qui est apte à constituer, ou même, qui est utile reconstituer de l'énergie comparable à celle qui s’est obtenue de la lumière originelle… Et pour que l'Archange-dieu-Photon Erzeré-Gabryel puisse avoir rencontré ce sage, c’est donc que le petit comité de paix avait repris son voyage au sein de cette même clarté énergétique qui pouvait être trouvée parmi et à partir de la matière Sombre. Du reste, leur véhicule était fait pour atteindre, autrement plus rapidement que ladite lumière, des mondes qui se sont créés et se créent encore sous toutes les formes possibles, et donc: quand bien même, certains se seraient entièrement constitués à partir de l’antimatière. Alors, puisque la Sphère savait si aisément les traverser à des vitesses si vertigineuses que rien n’eut pu la quantifier…. de fait, il convenait de savoir maîtriser ladite Antimatière en se montrant plus fort qu’elle! Sinon elle pouvait aussi bien aller jusqu’à saborder dans l'instant les frontières de l'entendement!… Ainsi, au tout début de leur périple, le vaisseau vivant s’était d’abord incrusté dans l’invisible rétroactif de l’hémisphère boréal qui est traversé par l'envers de la Voie lactée! Et puis, comme si Junyather le lui intimait, il avait su aboutir de lui-même là où il fallait.

Nous traversons des univers qui sont directement liés avec l’Au-Delà, avait laconiquement annoncé Néphysthéo.

Il savait de quoi il parlait. Il en avait été autrefois instruit par L’HOMBRE!

Bien que ce que nous visitons à présent, s’inspire me semble-t-il d’une certaine sagesse de progrès qui est proche de la doctrine hindouiste, nous savons que comme toutes celles qui constituent l’univers contraire du Très-Haut des Ténèbres, cette planète ne s’est pas constituée par hasard, à partir d’une nébuleuse ou d'une conglomération de matière, lors du passage d'un objet céleste au travers d'un nuage moléculaire formé de débris d’étoiles… car autant d’objets n’auraient appartenu à ce sois disant univers primitif, sans que ce dernier ne soit issu lui-même d’un pré monde venu du "Début"... Il a bien fallu que des éléments lourds s’agglomèrent en premier sous l’effet des forces gravitationnelles, et qu’une autre puissance, magnétique celle-là, en émane pour que durant des dizaines de millions d’années d’autres particules, plus légères, contenues dans un nuage moléculaire, puissent à leur tour s’assembler sur des noyaux.

Ainsi, ces dix planètes, dont certaines encore primitives, que nous avons entrepris de rallier, auraient logiquement dû disparaître à l'occasion d’une tempête ayant lieu au sein de leurs étoiles respectives, et qui aurait pu se produire plus importante que les autres. Mais il s’est trouvé que le frère dont s’est pourvu notre Très-Haut de lumière a tiré enseignement de son créateur. Il a même réussi, au point de gérer lui aussi la rotation de leur propre noyau. Ainsi protégés, puisque engendrant du même coup leur propre champ magnétique (un peu comme une dynamo) ces dix planètes-mondes, ont donc fini par faire partie constitutive du sien.

Au stade actuel de leur formation, ces planètes possèdent comme la Terre une croûte solide et de l’eau. Alors, vu que leur noyau leur permet de conserver au moins une atmosphère primitive constituée de gaz divers, il n'y a pas de raison pour qu'elles soient inhabitables par des êtres adaptés ou adaptables. Qu'il s'agisse ou non de chimères, ou même d'autre chose qui serait plus proche des humains si cela est obtenu de manipulations génétiques. C'est ainsi que la vie qui est apparue là n’est pas forcément le fait d’une évolution naturelle. D’où ce que nous avons rencontré sur les deux premiers mondes que nous avons visités. Reste que les trous Noirs, à force d’absorber de la matière depuis l’univers de lumière, pourraient bien cacher beaucoup plus d'objets que ne le font ces portes de l’anti monde que nous avons franchies comme eux!

*

 

 



05/01/2018
10 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres