le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Drôle de déco!

      Les murs du large corridor qu’ils empruntèrent à la suite de leur guide étaient tapissés de toiles abstraites représentant des oiseaux morts…

-- Ces alouettes ont dû se fracasser contre des miroirs pièges, ne put s'empêcher de songer Morganie.

L'on pouvait voir aussi des dessins montrant quelques pantins tragiques. Plus loin, on pouvait distinguer le portrait d’un adolescent au visage défiguré par un sourire macabre. Il tenait dans ses bras une poupée noire éventrée: telle la grenouille écorchée vive des cours de Sciences naturelles de son enfance, la peau en avait été écartelée par des pinces pour révéler les organes internes.

-- Voilà trop bien montrées les prémisses d'une naissance pubère, contrariée par l’avortement d’une société délabrée, se dit encore la chasseresse…

Hum, j’aurais souhaité une décoration plus joyeuse, murmura-t-elle cette fois à l’intention de Néphysthéo pour ne plus se parler seulement à elle-même.

N'accordez pas trop d'importance à ce décor: feu L’HOMBRE, qui m’arrachât du Berceau-Des-Enfants-dieu, m’a habitué très tôt à de pires choses... lui avait répondu l'Ange dieu.

C’est à croire que celui que nous allons rencontrer lui ressemble comme un frère! Concluait à son tour le grand dieu-prince Gabryel, plus enclin à en vouloir faire sourire les autres par ce jeu de mots, qu’à s’inquiéter davantage de cette sinistrose affichée.

-- S’il parlait ainsi, c'est aussi qu'il connaissait ces choses pour exister à l'identique, mais sur la terre, prouvant que beaucoup d’êtres, pour avoir été plongés dans les ténèbres, ne savent guère offrir aux autres que plus d'angoisse et moins de joie. Certains comme ici s'exprimant à leur manière, en peignant notamment leurs tourments sur des toiles: avec beaucoup de noir et peu de couleur vive, plus de drame que moins de légèreté. Sans pour autant se révéler malhabiles à faire naître l'émotion qui peut néanmoins s'extirper du plus profond de soi, à la manière de ces fantasmes morbides, qui parfois sont autant les nôtres quand la dépression s'entrecoupant de moments d'euphorie nous ronge le cœur et l'âme…

Manifestement, il était donc à prévoir que malgré tout, ce dieu des ténèbres qu’ils allaient rencontrer pouvait se sentir bien à l'aise dans ses contradictions. Voire se montrer capable de manier à la perfection le ludique et le tragique, la tendresse et la violence! Et même: tout ce qui rassure ou effraye…

 

 



23/01/2018
12 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres