le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Et pan dans l'portrait! (fin du chapitre)

 – Madame, il serait malvenu de dresser ici la liste de tous les comportements outranciers qui se voient sur la Planète Terre qui est mère en votre galaxie, puisque vous-même avez été sermonnée par mon homologue: le puissant Junyather… Toutefois, si mon monde reste sain, en revanche, comme vous le verrez sur certains autres, encore émergents, qui sont gouvernés par mes frères des ténèbres: nous rencontrons les mêmes problèmes que vous, lui reconnut néanmoins Gduisgraïl bon joueur.

Vous faites peut-être allusion Monsieur à cet ange gris, hautement belliqueux, qui a mal servi votre frère L’HOMBRE dans sa tentative d’asservissement de ma propre planète, risqua Gabryel, conscient qu’il pouvait contrarier son interlocuteur.

En effet, puisque vous avez eu à le combattre sur votre terrain. Mais vous verrez qu’il n’est pas le seul à vous en vouloir pour ce qui est arrivé à mon frère.

Vous me semblez pourtant plus sensé que lui, moins arrogant, car plus intelligent et donc pondéré.

Je songe notamment à mon frère Sarthanal, qui à l’inverse de moi, gouverne un monde peuplé de démons. Ce sont des êtres imprévisibles, même pour nous ses frères! Alors qu'ils lui sont entièrement dévoués. Ainsi, croyez-moi, car je vous avertis qu'ils sont potentiellement dangereux!

Je n’ai jamais douté que nous pourrions nous trouver en difficulté à un moment ou à un autre, les interrompit Erzeré-Gabryel. Mais je suis responsable d’une mission de la plus haute importance, et vous le savez; alors pourrais-je compter sur votre appui diplomatique en cas de difficulté?

Certainement, monsieur le dieu Photon, puisque tel est la recommandation de mon père. Mais apprenez que je n’irai pas à l’encontre d’un de mes frères s’il a choisi de s’opposer à vous. Je vous préviens d’autre part, que je ne laisserai pas non plus assassiner un autre membre de ma famille!

Qui donc vous a parlé d’assassinat? Si L’HOMBRE a périt, ce fut sachez-le lors d'un contre, certes suicidaire, mais loyal, effectué par un Ange-dieu guerrier de lumière qui fut pourtant noble combattant, et dont je porte fièrement une partie du nom en premier!

Ça n’est pas ce qui nous a été rapporté par son second, le Grand Ange Gris Athaânas…

Et bien, quoiqu'il vous ait dit: il vous a menti s’emporta à nouveau Morganie!

(À l’époque du drame évoqué, La déesse n’avait pas pu secourir l'Ange dieu Erzeréknénide, qu’elle aimait pourtant infiniment, ayant elle-même été considérée pour morte dans le même temps, en raison d'une traitrise du dieu sombre aujourd'hui défunt…)

Hum… Calmons-nous proposa Gduisgraïl qui avait néanmoins blêmi en se levant de son siège.

Vous avez raison, reconnut Gabryel. Il se trouve que je porte sur le corps, la preuve que votre frère était résolu de m'éliminer de n'importe quelle manière qui se présentât pour occuper ma place, en un monde qui n'était pas le sien. Mais nos états émotionnels ne doivent pas influencer notre pragmatisme. Et puisque notre créateur souhaite que nous soyons réconciliés avec le vôtre. C’est donc cela seul qui doit compter…

Il en est ainsi monsieur... reprenait cette fois calmement Gduisgraïl tout en se rassayant: il se trouve qu’à l’instar des êtres de lumière, certains ténébreux ne me ressemblent pas nécessairement. Tout comme il peut se penser de qui veut défendre ses idées, que la Matière-Grise, ou Noire invisible, serait faite de mauvais aloi, ainsi que l’énergie qui les anime. C'est pourtant cela qui maintient partout les objets célestes relativement en place, malgré ce mouvement croissant de l’expansion de l’univers qui semble contrarier le Très-Haut de lumière, et qui pourrait bien présenter une possible altération au sein même de sa propre "clé de voûte", si toutes les conceptions sensées devoir la maintenir en bonne place ne sont pas partagées de manière équitable… Il vous faut bien reconnaître aussi que ceux-là de mes frères qui peuvent vous contrarier, œuvrent néanmoins à perpétrer ce que fit mon père alors qu’il se trouvait prisonnier de l’œuf cosmique issu du Néant, faisant lui-même ce qu’il faut aux côtés de son aîné pour préparer leur futur univers au Bigbang… Et maintenant, voudriez-vous me montrer ce pacte qu’il me faut étudier avant que de le signer… Après quoi, si j'en conviens, nous fêterons peut-être l’événement. Et puis, Pfelproton, ainsi que moi-même, peut-être, si du moins étant instruits des risques encourus vous le souhaitez encore, nous déciderions de vous ouvrir ou non le chemin céleste qui vous propulserait dans ce cas, directement vers Anthénémya

 

*

 

 



05/02/2018
9 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres