le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Fin du chapitre 83

      Conscients de la bonne volonté que Windthorst avait voulu leur montrer, nos amis voyageurs s’étaient légèrement inclinés pour saluer cet autre fils du Très-Haut des Ténèbres.

Et puis Erzeré-Gabryel s’était adressé à lui en ces mots:

Monsieur, je me présente à vous tel un nonce du Très-Haut de Lumière, car je vous apporte son message de paix.

Je sais en effet cela par mon frère Chondrichtyus. Je l'ai consulté dès l’instant où votre vaisseau s’est approché de mon monde. Il m’a fait part de la noblesse de votre quête. Alors, considérant votre intrusion jusqu'ici comme utile… et votre comportement non agressif le confirmant, je ne vois pas de raison pour vous refuser mon concours, dans la mesure où mon père le permet… puisque c’est lui qui me semble concerné en premier.

Votre approbation est importante, dit à son tour Gabryel. Et si comme nous le pensons, vos sujets Gordaniens ont pour ancêtres des êtres humains issus de la planète Terre. En ce sens, c'est pour vous comme pour nous qu'ils sont considérables en tant que colons. Ainsi, par leurs origines, il se fait que notre reconnaissance pour ce geste salvateur de quelques rescapés cosmonautes égarés, venus d’une première civilisation terrienne aujourd’hui disparue –bien qu’elle fut en son temps, technologiquement plus avancée que celle actuelle– ne peut que nous inciter à vous montrer du respect pour ce que vous avez fait.

Bah, autant que vous-même, je me demande comment, sans les humains, nous autres les dieux des ténèbres, ferions pour exister autrement que de manière éthérée. Et puis nous devons admettre que vous et moi, avons obtenu d’eux, mais des millions d'années avant même qu'ils n'émergent, l'un de nos tous premiers constituants cellulaires qui sont utiles pour confectionner certains de nos corps-enveloppe de matière vivante, et que nous l'avons divinisée alors même qu’ils n’obtenaient guère de nous, que l'aide-étincelle qui leur permit d'attiser l'énergie qui nourrit leur esprit limité, et qu’ils nomment cognition…

Les conditions de survie à leur début ici, se sont certainement révélées drastiques: avec peu d’oxygène, pas de lumière, une forte pression, la basse température, et bien peu de nourriture.

En effet Monsieur… En effet. Il reste que, comme c'est encore le cas pour la terre à l'heure actuelle, l’activité du noyau liquide de la planète produit ici d’incessants et puissants geysers sous-marins. Certains vomissent même une lave qui est récupérée, broyée, liée, puis appliquée pour revêtir les parois d’autres cellules de glaces que nous creusons pour en faire toute sorte de locaux. L’eau qui nous arrive bouillante nous servant pour tout le reste ou presque. Y compris à faire tourner des centrales électriques à vapeur. Mais si ici même, d'autres amas cellulaires sont en voie d’évolution, je crains qu’il faille attendre encore des milliards d’années avant d’obtenir la création d'un nouvel être qui pourrait, à notre image entière, représenter directement notre Père de l'ombre, et qui serait pensante, en bonne intelligence… Nonobstant ces descendants d'humains qui sont certainement plus vrais que mes soldats! Cela dit, je ne pense pas que votre visite s’arrêtera à contempler les mondes qui coexistent à l’ombre du vôtre, sans au moins en étudier leurs raisons d’exister. Je vous invite donc à nous suivre. Ainsi nous pourrons parler plus confortablement de ce qui vous amène et de ce que nous en attendons…

*

Pour cette fois encore, les choses s’étaient bien passées. L’on pouvait même se demander d’où vient finalement, selon nous, humains, l’idée que l’ombre, qui se juge dangereuse par son côté ténébreux, où qu’elle soit, puisse avoir un quelconque rapport avec une certaine idée du mal, comme on s’en fait un roman sur la terre…

Le pacte avait été signé une seconde fois. Sans vraiment qu'il fut rencontré de problème. Même Morganie se sentait inutile. Cependant, si Junyather avait insisté pour qu’elle fasse partie de l’expédition: c’est qu’il fallait certainement s’attendre à rencontrer bientôt de vraies difficultés, et que peut-être, ceux des humains qui prétendent que les démons existent aussi ailleurs que chez eux n’ont peut-être pas tout à fait tort!

 

 

 



26/12/2017
9 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres