le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Insinuations (suite 1 du chapitre 86)

 

Après s’être acquittés de leur peine, les damnés qui nous étaient arrivés depuis le royaume de Belzéé, participent ici en volontaires à la conception de minuscules galaxies, que nous entreposons à l'intérieur de boites paramagnétiques, avant de les expulser vers "notre" cosmos. Elles rejoindront alors la grande nébuleuse du Très-Haut des ténèbres. C'est par cette pouponnière galactique s'ajoutant à ce qui nous est donné par les trous noirs, que nous pourrons prétendre à obtenir notre propre empire cosmique, par la constitution évolutive d'un univers, qui est déjà fort aujourd'hui d’au moins dix mille galaxies. Certaines qui sont presque abouties sont en place, d’autres sont en voie d’aboutissement, et d’autres encore, à l’état primitif de leur future expansion...

Ainsi mon cher Anthénéme, quand notre sphère a franchi la porte de matière invisible, cet éblouissement de lumière froide que nous avons vue serait le fruit de votre intervention?

Le dieu photon que vous êtes, ne saurait s’émouvoir de quelques résidus récupérés de si peu d’objets qui n’appartiennent plus directement à l'empire du Très-Haut de lumière, si l'on admet le fait de leur propre fuite…

En effet, admit Erzeré-Gabryel, mais je reconnais que votre modestie se plaît à vouloir me cacher un formidable don de créateur!

Bah, ce ne sont que quelques galaxies de plus qui sont promises à maturité…

C’est entendu, mais qui nous dit que votre apparente humilité ne cache pas aussi quelque piège dont vous ne parlez point, intervint Morganie qui, n’ayant rien perdu de la conversation protocolaire, avait semble-t-il reniflé autre chose de plus conséquent encore…

Puis-je savoir avec qui j'ai affaire Madame?

Je suis Morganie la déesse, Dame guerrière et chasseresse issue de la Planète-Mère, et plus précisément de la grande Forêt-Noire dans sa ramification en Ardenne. Je fus immortalisée et armée par le grand dieu Junyather pour défendre son fils le dieu Ange Gabryel (qui est aussi Prince de Lune), ainsi que tous les gens qui sont ici devant vous à ses côtés.

Fort bien madame, mais sachez que vous ne m’impressionnez guère! Et puis, il se trouve que je n’aime pas vos insinuations…

Désolée de vous quitter! Mais « il se trouve » que justement vous nous cachez quelque chose et que je m’en vais le vérifier.

Si Morganie avait choisi de rompre l’entrevue diplomatique, c’est que le dieu ange photon Erzeré-Gabryel, tout en faisant mine de boire les paroles de son interlocuteur le dieu Anthénéme, n’avait guère eu besoin que d’un iota de microseconde terrienne pour visiter son cerveau, qui, semble-t-il, ne s’était aperçu de rien, et que, partant, le même Erzeré-Gabryel, par télépathie, avait immédiatement communiqué ce qu’il avait appris à la chasseresse... laquelle volait déjà vers un endroit précis de la planète Anthénémya.

*

 

 



09/02/2018
10 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres