le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

L'Esprit Fécond...

 

 

Il y a un arbre rouge… éclairé par l'arrière… une sorte de halo… constitué d'une brume étrange. Cette lumière qui le fait se détacher du reste n'en est que plus secrètement nébuleuse. Vue de loin on dirait un feu de Bengale s'extirpant nonchalant d'un monticule de diamants verts.

La vision organisée portait en elle des caractères génétiques issus de plusieurs génotypes qui étaient différents. Quelques autres opéraient sous la voûte d'un ciel mauve. lequel apparaissait ourlé de quelques rares nues féeriques. Elles y naviguaient de manière majestueuse, vaguement baignées par un océan de clair-obscur que diffusait avec parcimonie le zénith d'un soleil rivé. Œil fixe, distillant sans bouger un autre flot régulier de lumière rouge, plus orangée...

Dans l'arbre: on pouvait voir des fruits oblongs. Jaunâtres organes translucides, ils pouvaient faire penser à de gigantesques ovules humains. Éternels embryons qui patientaient en attendant le mûrissement de leur noyau complexe... quand Ils seront fécondés par la Lumière des Justes.

Devant le tronc gigantesque de cet arbre, l'on voyait l'Ange dieu Néphysthéo. Il avait entrepris la xylographie d'un cœur. Il y grava les initiales HN; et puis, satisfait de cette représentation symbolique, il replia soigneusement le stylet qui s'en retourna de lui-même dans sa poche de cuir.

Sublime: Habygâ s'approcha. Un peu du brouillard pourpre enflammait ses longs cheveux d'or. Cela rosit son corps nu. Alors, ne contenant plus l'incendie de son désir, Néphysthéo l'enlaça fougueusement. Plaquant ses lèvres brûlantes sur la bouche enfiévrée qui espérait de longtemps le tendre baiser... Et puis les deux amants disparurent...

¤

 



17/09/2017
12 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres