le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

L'ombre ne saurait exister seule...

      Certes, à regarder de plus près ces mondes environnants, l'on pouvait admettre que tout concordait ici avec ce qui était trouvable au sein de la Voie lactée... Mais en qualité nettement inférieure! Et si le dieu Gduisgraïl, en homologue de Junyather, avait accepté le fait qu’ils puissent emprunter le « Passage », c’était en réalité son frère, Pfelproton, qui en revanche avait ouvert le cortex par lequel pouvait à présent voyager la sphère.

En cela il convient de savoir que Gduisgraïl, en tant que « Premier Fils » conçu du Très-Haut des ténèbres, est le plus âgé des dix… Il est aussi responsable pour tous les autres. Et dès qu'il avait eu vent des intentions du Très-Haut de lumière, il avait directement consulté son père. Lequel lui ayant alors signifié mentalement son accord par principe. Précisant toutefois que chacun recevrait comme il l'entend les dieux Anges ambassadeurs et la déesse. Laissant ses fils libres d'apposer ou non leur signature sur le protocole qu’il savait être proposé pourtant par son illustre frère: le Créateur universel. Certes il avait bien sa propre opinion. Mais avant toute chose qui s’accorderait ou se refuserai par lui, il souhaitait cependant les laisser s'exprimer en premier.

Que chacun lise et puis fasse selon sa conscience, avait émis le Très-Haut parmi les ténèbres: après quoi, nous aviserons de ce qui sera demandé à mon frère de lumière pour compensation de la perte de l’un de mes fils chéris.

Ainsi, le Très-Haut Maître en ses ténèbres cosmiques, avait directement convenu de la double légitimité de cette mission diplomatique. Se réservant toutefois l’idée, que d’une manière ou d’une autre, ce serait lui qui finalement déciderait d’en tirer ou non quelque avantage.

Toujours est-il que dès l’instant où la sphère avait été admise en son royaume, Le Très-Haut des ténèbres pouvait considérer qu’il la détruirait ou la préserverait comme bon lui semblerait... Quelles que soient les motivations des occupants voyageurs qui se trouveraient à l’intérieur. Il en conviendrait quand se présenterait l’instant qui se jugerait décisionnel. En attendant, nul ne pourrait plus à présent entrer ni sortir de la galaxie du Très-Haut des ténèbres, sans s’adresser avant au dieu Passeur, que représentait la personne de Pfelproton.

Pensez-vous vraiment que l’on peut faire confiance à celui-là, avait demandé Morganie, qui s’inquiétait de se sentir quelque peu manipulée par ledit passeur.

Assurément, lui avait répondu Erzeré-Gabryel, car il se trouve que présentement une parcelle de ma conscience active se trouve à oeuvrer dans son cerveau.

Sauf peut-être, s’il décide de la recracher quand il s’en apercevra.

Non seulement il ne le peut pas, mais de surcroît il ne le sait pas: car il ne peut me déceler.

je puis cependant t’assurer mon fils, intervint Néphysthéo, que ce diable de Belzéé et même Athaânas, se sont vite rendu compte quant à eux de ma présence, quand je les ai investis pour les combattre autrefois, et que c’est un fils du Très-Haut des Ténèbres qui m’a enseigné cette stratégie!

Père, sauf ton respect, tu n’es pas un dieu archange photon. Pas plus que grand père Gabryel, ni du reste mon arrière-grand-père: le puissant dieu Junyather.

J’en conviens mon fils, tout comme nous avons tous compris que ta puissance et tes armes secrètes, se décuplent et augmentent en nombre insoupçonnable avec chaque signature que tu obtiens. Peut-être même qu’au final, à force d'hériter de tels pouvoirs à l'insu de ses fils, tu deviendras presque aussi puissant que le Très-Haut des ténèbres… Avec l’avantage sur lui, de posséder un corps de matière hautement pourvu d’énergies vivantes diverses! Lequel corps te fait apte à rendre ton esprit capable d’agir directement sur lesdites. Alors que lui n’est resté, si j’ose dire, qu’un esprit: certes ultra puissant, mais handicapé par le fait que son corps à lui, sera toujours soit aggloméré de « Néant », mais inerte, soit actif, mais disséminé dans l’espace de matière noire qu’il représente… Sachant de surcroît que son frère: le Très-Haut de lumière, lui sera toujours supérieur par la possession première de cette dernière, qui bien que fusant en même temps que s’est expansée la matière qu’il a consentie à son frère, ne sera jamais que l’apanage d’un dieu certes Très-Haut, mais qui n’a finalement de royaume, que tant que l’autre, continue de produire ses ténèbres, en éclairant de la matière visible…

*

 

 



29/01/2018
28 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres