le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Le Monde des Etoiles Captives (début du chapitre 85)

 – Nous allons cette fois visiter le monde des étoiles captives, avait précisé le dieu photon. Il est gouverné par le puissant dieu Gduisgraïl. Celui-là est d'importance… Du moins selon ce qui se dit de lui. Et si cet autre fils du Très-Haut des ténèbres peut prétendre qu'il est le maître d'un véritable empire cosmique, c’est qu’il gère un univers qui est fort d'un conglomérat d’au moins dix mille galaxies…

De fait, quand la sphère en eut franchi la « Porte de la Matière Invisible », ce fut un véritable déferlement de lumière froide qui avait aussitôt contraint ses occupants à baisser les yeux tout en invitant la structure de leur vaisseau vivant à s’assombrir afin de s’autoprotèger contre un rayonnement qui ce montrait agressif et compact. Et s'ils n’avaient pas manqué de le faire au bon moment, c'était en raison des judicieuses recommandations télépathiques que leur avait adressées Erzeré-Gabryel. C'est ainsi qu'ils purent néanmoins comptabiliser mentalement la présence de dix-sept unités, qui contre toute attente, du moins pour ce qui est d'un royaume des ténèbres qui pourrait s'imaginer dépourvu de la moindre clarté… prouvait qu'il n'en manquait pas dans la présente dimension particulière où semblait pouvoir s’opérer toute sorte de changement nucléaire prévisible ou imprévisible.

À présent que nous avons franchi le « Passage », vous pouvez regarder.

Mais… où sont passées les milliers de galaxies qui s’annonçaient tout à l'heure?... Ne put s’empêcher de questionner la chasseresse: je ne vois plus là que quelques étoiles maladives, et de rares planètes encore plus chétives, qui gravitent autour.

L’ennui pour Gduisgraïl, c’est que son empire est encore, si je puis dire: dans l’œuf.

Vous voulez dire, monsieur, que nous avons simplement traversé une nébuleuse de plus.

C’est un peu cela Morganie, la renseignait cette fois Néphysthéo…

Son visage montrait un sourire de connivence, qu’il adressait davantage à ses deux compagnons qu’à la déesse, laquelle, au demeurant, leur prouvait qu'elle s’y retrouvait mieux en combat rapproché qu’en astrophysique.

Sauf, reprit-il, que si le plasma qui aurait pu vous aveugler tout à l’heure est bel et bien constitué de galaxies, il se trouve que ces dernières en revanche sont ridiculement petites, comparées à la seule Voie lactée qui abrite la planète Terre. Sinon que peut-être celle que nous venons de pénétrer et qui lui ressemblerait comme une sœur, si elle n'avait été constituée de "bric-à-brac" galactique.

 

 



28/01/2018
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres