le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

À condition que vous le souhaitiez...

     À la différence du modèle biblique de transcendance qui caractérise la divinité d’un discours sacramentel, l'annonce qu’avait ajoutée la déesse Maria-Luce à la suite des vœux prononcés par la déesse Athénéïse, les pénétrait plus simplement à la manière de ce qui s'obtient de "bonne terre" lorsqu'elle s'applique à en activer la germination par son seul passage...

Tous savaient pertinemment qu’elle figurait parmi celles qui s’animent grâce à l'amour des natures partout dans le monde. Sa sœur Maria en étant le prolongement qui s'inscrit dans toutes ses myriades de formes humaines. Tandis que pressentant que peut-être, dès l’instant que le couple Maria-Lucien s'était formé: cela allait faire enfin évoluer l'humanité de meilleure façon. Et en supposant que Maria-Luce n’en ignorait rien, l'épouse de Néphysthéo se posait quant à elle la question suivante: de qui cette grande déesse de la Terre allait-elle devenir demain l’égérie? Certainement, sa présence à Castel Anatha n’était pas limitée à présenter sa sœur à un poète. En prenant le risque insensé de se démunir de Maria, alors qu'un combat au-dessus de ses forces l'attendait peut-être, elle devait certainement songer à quelqu’un d’autre qui saurait tous les appuyer: mais à qui? Ce type de déesse est visible à travers le rythme des saisons de la terre. À travers sa capacité à donner la vie! Donc, si elle est également visible à travers les capacités de l’homme à créer, aimer et nourrir: alors pourquoi ne s'était-elle pas choisi un dieu pour la seconder, plutôt qu'un couple d'humains?

Où donc es-tu ma fille, dit soudain Athénéïse qui voyait Habygâ profondément pensive depuis que Lucien et Maria s’étaient embrassés.

Ma mère, si tu savais comme mon fils et son père me manquent cruellement.

Penserais-tu vraiment ma fille, que je ne puisse me languir autant que toi de ton père et de mon Petit-fils?

Si Junyather est intervenu sur chacun de nous afin de nous réunir ici durant l’absence de nos fils et époux qu’il a voulus, accompagnés de Morganie, c’est qu’un grand bouleversement humain se prépare. Ainsi, puisque c’est en créant la Terre que le Très-Haut de lumière avait pour objectif d'y voir émerger des êtres capables d’évoluer de manière intelligente. C’est peut-être aussi depuis la Terre qu’il ambitionne de pouvoir peupler l’univers.

N’est-il pas vrai madame… heu déesse Habygâ qu’en fermant les yeux sur certaines appropriations qui s’obtiennent dans l’ombre, il aurait permis à un clone de sa personne: de faire en quelque sorte un bout d’essai, ou de tenter au moins une alternative du genre?

Cher poète, je constate que la fée Marie m’a bien conseillée à votre sujet.

Je… excusez-moi, je ne voulais pas…

Il n’y a rien à excuser cher monsieur, je suis ravie de constater la qualité de votre aplomb, et donc je suis aussi pleinement satisfaite de voir vos connaissances s’affirmer de manière utile! Alors je vous répondrai que si le Très-Haut des ténèbres est aujourd’hui en bonne voie de s’affranchir de son ressentiment envers un créateur de lumière sans qui il ne serait rien, il se trouve que ses tâtonnements restent néanmoins dangereux. Et puis, il faut savoir que l’impatience dont a témoigné l’un de ses fils, a entraîné ce dernier à comploter contre nous. Sans oublier un certain Athaânas, qui bien que très diminué, semble toujours dangereux car plus que jamais incontrôlable…

C’est pourquoi, approuvait cette fois la déesse Maria-Luce, nous aurons besoin de votre concours, et de celui de ma sœur, pour mener à bien une mission d’importance.

Bigre, moi qui éprouve déjà des difficultés pour ressusciter un carré de pelouse, je ne vois pas comment…

À bon pelleteur de nuages il n’est rien qui ne soit réalisable avec du temps humain, le rassura Athénéïse. Et puis, notre but est de préparer sur la terre une médiation entre les représentants du dieu suprême et l’esprit de son pseudo frère qui lui est complémentaire, bien que ce dernier n’existât au tout début que dans l’ombre qui se créait derrière de la matière éclairée, et donc avant d'accéder à une véritable omniprésence dans une énergie sombre ne pouvant être réalisable, sans l’esprit créateur de son ainé de lumière. Ainsi la présence d’un couple d’humains: tels que vous et Maria lors de ce colloque s'avère nécessaire. Vous vous êtes tous deux révélés apodictiques en la situation. Nous vous avons observés: vous êtes révélateurs de l’évidence absolue d’une vérité. Celle-ci est nécessaire à justifier ce qui a été fait. Ainsi vous voilà certainement devenus utiles à notre créateur pour ce qu’il lui convient de faire. En l’occurrence: coloniser d’autres mondes, d’autres galaxies. Nous savons que si d’autres civilisations vous ont précédés. La plupart ont fini par devenir infertiles. Tandis que d'autres encore se sont abêties au point de s’auto anéantir. Très peu des rescapés pensants du précédent millénaire restent fiables. Et puis, seuls des humains de la terre tels que vous, sont restés suffisamment ouverts aux idées qui mènent à lui. Vous représentez donc pour un panel qui s'attend, ceux des êtres intelligents qui seront capables, afin d’abolir, avant la fin du prochain million d’années terrestres, ce qui est trop conflictuel. Et ce, jusqu’à obtenir le meilleur état fusionnel avec l’esprit du Très-Haut universel. Vous êtes aussi, de ceux que nous connaissons, parmi les plus aptes à véritablement éprouver de l’émotion durable et louable. Et donc, vous êtes considérables, pour conduire avec eux l’humanité vers l’aboutissement de l’idéal de sensibilité paisible auquel le créateur aspire.

Enfin, regardez-nous madame: nous ne sommes guère que poussière vivante, et pour un temps qui est très bref en regard du vôtre. Je ne vois donc pas comment, un couple de mortels amoureux, pourrait bien servir de puissants immortels!

Ma fille Habygâ, ainsi que la déesse Maria-Luce, peuvent ensemble vous aider à évoluer physiologiquement vers ce que nous sommes. Mais à la condition que vous le souhaitiez…

Hum, voilà que vous intéressez cette fois ma curiosité de chercheur-biologiste.

Les dieux- Anges et Archanges de lumière sont intimement constitués de photons et de matière sombre, le reprit à son tour la déesse Habygâ. De plus, en faisant de mon fils Erzeré-Gabryel son propre fils adoptif, notre créateur l’a rendu capable d’emmagasiner beaucoup de cette énergie noire qui est ainsi devenue l’indétectable constituant majeur de sa personne. J'ai perçu ce grandissement nucléaire de sa force depuis qu’il a rencontré son père spirituel. Et si nous-mêmes avons la lumière pour énergie particulaire, et possédons plusieurs enveloppes très complexes, c’est que nous disposons aussi de plusieurs paires de chromosomes supplémentaires. Parmi ceux-là, il y en a qui nous permettent d'obtenir la reconstruction permanente et sans altération de tous nos tissus… Tandis que d’autres font agir pour ample partie, ces étranges molécules de matière noire invisible tirant leur énergie de molécules de lumière-matière. Nous savons qu'elles sont perpétuellement traversées par des positrons à haute énergie. Ils entrent en collision avec leurs contraires électrons. Cela pour produire des photons gamma. Mais sans s’annihiler comme cela se passe pourtant dans le vide stellaire. Ainsi, même votre ami Topiary dispose de constituants vivants éternels. Ils sont cependant dissociables, mais peuvent être de nouveau rassemblés sans le moindre dommage. Cela pour effectuer certaines dématérialisations et autres transformations qui sont autant d'actions indispensables à l’accomplissement de notre charge.

Vous voudriez madame, me suggérer peut-être qu’il vous suffirait de faire don d’une paire de chromosomes supplémentaires à l’humain que je suis, pour modifier mon métabolisme…

Ma propre mère, la déesse Athénéïse que vous voyez était autrefois aussi humaine que l'est Marie, ou vous-même.

Ainsi ce serait une entité supérieure devenue en quelque sorte "agrégée éternelle" par l'intervention en haut lieu d'une certaine médecine biologique très avancée par rapport à la nôtre et qui…

Non Lucien: ces deux-là sont déjà pourvues en raison de leur lignée. Pour eux, il a suffi d’activer quelques brins d’ADN. Ce sera donc un peu plus délicat pour vous de nous rejoindre que pour Marie. Il vous faudra aussi obtenir le « Sacrement d’Athséria » pour que votre constitution soit préparée à nous recevoir… Mais nous n'en sommes pas encore là.

 

 

 ¤

 

 

 



25/11/2017
17 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres