le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Le mot "miracle"

 

     Afin d’agir aussi directement que possible au niveau de la faune moribonde, en sus des aménagement incontournables du laboratoire de la Fac, Lucien avait fini par installer un ensemble de cages et d'aquariums dans la grotte. C'est de là que Japiary, qui l’avait suivi depuis l’endroit de la forêt moribonde où s’était affalé le droïde, l’observait effectivement. Et ce, plus particulièrement depuis qu’il s’était glissé derrière la pataugeoire à grenouilles. Mais c’était par erreur qu’il avait manifesté un peu haut, ce qu’il voulait se préciser à lui-même tout bas…

Ah! Voici ce qu'il me faut, lâcha tout de go Lucien.

Trop occupé mentalement, il avait balayé la facétie. Arrêtant soudain son mouvement circulaire de recherche visuelle au moment où il s'était rappelé la probable présence de l'engin qu’il voulait. Cela gisant dans un recoin de la grotte, embarrassée plutôt qu'aménagée, par toute sorte d'objets qui étaient aussi poussiéreux qu'inattendus. Lesquels pouvaient se révéler pour être à la fois antiques et hétéroclites pour ce vingt-deuxième siècle!

Cette bonne vieille bicyclette devrait pouvoir faire encore des miracles!

Le mot "miracle" n'était en rien blasphématoire, et ce, d'autant qu'après l'enseignement cabalistique obtenu de sa mère, et qui avait été ajouté à celui philosophique d'un père qui fut un temps sympathisant taoïste: il se faisait que Lucien avait à seconder maintenant son ancien professeur de physique chimie et biologie appliquée. Ainsi, notre rêveur qui était aussi un chercheur efficace, était promis à remplacer plus tard le responsable d'un imposant laboratoire. Et s'il avait choisi de vivre pour le moment en « pleine brousse ardennaise », il ne s'était pas coupé du monde pour autant... La preuve résidant par la présence de tout ce fatras qu'il ramenait ici, au retour de chacune de ses périodes dites civilisées. Lesquelles étaient représentatives d'autant de ces moments obligés qu'il continuait de vivre dans le monde de la «bulle», ce globule qu’il exécrait, mais qu'il ne manquait jamais de mentionner dans ses textes.

À ce stade de son évolution, Lucien ne doutait pas qu’il put être capable de vivre tôt ou tard les voyages du corps astral… ce dont Ashneene lui avait longuement fait état. Mais il se méfiait de ce rêve qu'il faisait parfois, lorsqu'il dormait allongé sur son très vieux lit militaire de type campagne, dont il n'entendait pas se défaire. Ce n’était sans doute rien de mieux qu’une image électrique. Un flash que lui proposait l’énergie de son esprit, lorsqu'il se trouvait grand ouvert à toute suggestion. Il y voyait clairement le visage d'une femme blonde. Elle était superbement jeune et sensuellement mure à la fois. Un homme à la chevelure aussi claire que celle de sa partenaire l'enlaçait... Ils étaient beaux comme des dieux! Et puis derrière eux: il y avait un arbre rouge. Il était gigantesque! Se découpant sur un fond rouge… lui aussi… mais différent... Ensuite la vision se perdait... Il semblait à Lucien que l'image mentale était prise dans un tourbillon de lumière dont la forme lui faisait penser à une tornade… pourpre elle aussi! Et que peu-à-peu la mouvance tourbillonnaire s'étirait jusqu’au-dessus de la stratosphère. La vision de l'épicentre, où il se trouvait peut-être, lui procurait un sentiment de sérénité qui était proche du nirvana... En dernier, il y avait à chaque fois la présence d'un être étrange. Dont il ne voyait rien. Sinon qu'il le percevait. Et que ce devait être quelque chose qui était constitué de beaucoup d'énergie… Mais seulement révélé par suggestion. Car baignant dans une lumière presque furtive. Laquelle, et à la condition particulière que Lucien y mette toute sa force mentale, laissait imaginer par intermittence les contours étirés d'un corps comparable s'il en est, à celui d'un ange-dieu. Ou d'un être qui serait à la fois ici et partout dans des ailleurs... Telle une omniprésence! Et puis… comme à chaque fois… c’est la pâleur de l'aube qui se substituait à l'image…

 

 



07/10/2017
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres