le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Début du chapitre 41

41

 

L'affaire Néphysthéo.

 

Toi l'omniprésence insigne:
Je te présume habitant le sein froid de la lumière explosée,
Mais, ne me songerais-tu digne
De pénétrer le cœur brûlant d'un destin implosé?

 

 

   Lorsqu’en été, le soleil levant réchauffe le sang du "serpent de verre"(*), c'est de l’autre côté du mur que règne alors une douce fraîcheur... Pourtant, quand vient le couchant de son étoile, l'être stigmatisé s'angoisse dans l'ombre de sa Terre. Impatient qu'il est, de revoir le jour, pour diluer dans sa lumière, l'image noire qui le taraude.

 

Il en est ainsi de nos rêves. Ils s'organisent en scénographie alors que semi-conscience devient spatiale. Pourtant, si l’on accepte qu’il existe bien une ou plusieurs entités déifiées, on peut penser que cela nous a fait cadeau d'un peu de l’énergie qui la ou les compose. Ne serait-ce que par le truchement poétique d'une union proportionnellement idéale de la matière avec la lumière. L’on peut même supposer que par ceci, serait obtenu l'aboutissement d'êtres (nous) qui seraient faits à leur image… à condition de s’imaginer la leur peu différente de la nôtre. Ce qui est loin d'être acquit!

 

 

   Il se peut aussi de penser que l'amour obtenu entre deux êtres supérieurs, en se révélant tant naturel que spirituel, pourrait-être représentatif d'une sorte de lien-ciment ionique. Lequel permettrait à l’univers de perdurer, comme à envisager de se construire sur un autre plan d'aboutissement. Pour Lucien, ce serait celui qui ferait parité de membres, bien qu'en nombre indéfini. Laquelle parité serait constituée de dieux, nécessairement pourvus à souhait par de la matière vivante. Cela pour en servir un seul qui serait entièrement spirituel: un souverain suprême, et qui les aurait créés à partir d’une acquisition de matière primitive à laquelle il aurait ajouté de l'énergie qui serait lui et donc invisible. Et considérant que ce Premier Spirituel, serait si puissant en son omniprésence par ce qu'il est d'esprit, mais que la science des humains ne peut le définir, car dépassant nécessairement tout entendement subalterne: alors il serait donc perceptible métaphysiquement et, ou, religieusement, pour être Souverain-suprême, par des croyants plus ou moins monothéistes...

¤

 

   À quelques temps en arrière, alors que du côté abstrait de notre planète, chacun s'était employé à oublier L'HOMBRE, l'on avait effacé les dernières traces de son passage et la vie qui se voulait être à nouveau vécue en harmonie des différentes dimensions avait repris.  L'on avait pardonné à Néphysthéo ses égarements et signé un compromis avec Belzéé qui avait accepté que l'on condamne à jamais le passage situé au fond de la grotte de la Fée diabolisée. Pourtant, plus encore que les précédentes, la nuit qui s'était annoncée un an plus tard fut à jamais inscrite différente des autres dans la mémoire prodigieuse du jeune Ange dieu...

 

(*) "serpent de verre" = Orvet: famille des lézards.

 



29/12/2016
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres