le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Des choses immondes!

     C'est alors qu'ils virent des choses immondes: sortes d'êtres démesurés, ressemblants davantage à des ombres qu'à des zombies, se décollant en grand nombre des parois! D’autres arrivaient aussi par le couloir qu’ils venaient de quitter. Agissant comme s’ils avaient décidé de leur couper toute possibilité de retraite.

Ainsi que l’avait prédit Erzeré-Gabryel, la déesse Morganie n’eut aucune peine à les contrer. Le trio de dieux s’était tout de même positionné en défense groupée, chacun se plaquant dos à dos. S’attendant à ce que Erzeré-Gabryel leur communique un peu de son énergie sombre. Ceci afin de décupler la puissance de leur écran aurique.

Ceux-là ne sont guère mieux qu’illusion les informa le dieu Photon... Ce sont des Marionnettes. Rien de plus que des poupées de théâtre. Ce sont à peine des ersatz. Ils sont issus de l’entité noire qui les a plaqués au mur qu’elle a bâti elle-même, mais dont elle ne peut aussi bien qu'eux se détacher. C'est comme je vous l’ai dit tout à l’heure: un être objet fait de matière fixe. Et si son corps n’est pas aussi mou que ceux-là, c'est que son âme est trop souvent en berne, car sans espoir. Cette entité démoniaque fait partie des murs. Elle se comportera à jamais comme l’humain qui vient de perdre un être cher. Projetant un Psi-Kappa négatif, et se pensant définitivement voué au délitement… À l'extinction! Décidément, cet autre fils du dieu des ténèbres est passé maitre dans l'art des pantins démoniaques. Souhaitons de ses frères, qu'ils aient bientôt d'autres projets que celui qui consiste à perpétrer les mêmes erreurs que fit en premier l'ange déchu, lorsqu'il s'échoua sur la planète Terre… Avant de se raviser quelques millions d'années plus tard, et laisser cela à des humains plus malfaisants que lui…

Puis, quand la chasseresse lui avait confirmé par télépathie qu’elle n’avait besoin d’aucune aide pour réduire à néant ce qu’il lui restait d’adversaires, y compris ceux qu'elle refoulait maintenant jusqu'à les ré incruster dans les parois de leur propre tunnel de matière malsaine: Le dieu ange photon avait appuyé sur la clenche qui permettait d’ouvrir la quatrième porte jaune, et leur avancée aventureuse avait repris.

Cette fois nous arrivons dit-il laconique, au moment de sortir d’une cinquième salle, mais en se dirigeant cette fois tout droit vers la porte verte…

Monsieur! Que faites-vous?

Ne craignez rien Dame Morganie. Voyez-vous, il s’agit cette fois de la bonne porte. À présent, c’est la jaune qui ouvre sur une prison ionique. Quant à la bleue, sachez qu’elle n’est plus factice, car elle va s’ouvrir aussi. Mais je vous conseille d’oublier cette curiosité dont il est aisé de présumer le double piège. Et même, je vous invite cette fois, non pas à vous interroger sur ce qu'il pourrait en sortir, mais à nous suivre promptement, car sans cela, il pourrait bien cette fois vous en cuire!

De fait, à peine les quatre avaient-ils refermé et même bloqué la porte verte derrière eux qu’une nuée d’anges gris, armés jusqu’aux dents, déboulait par la porte bleue, et prenait l'entière possession des lieux que le petit groupe venait prudemment de quitter!

*

 



17/01/2018
19 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres