le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

La seconde planète.

 

    Bien cachée derrière un autre Trou-Noir primordial, constitué celui-là d’un bon milliard de tonnes d'antimatière, la petite planète blanche vers laquelle se dirige à présent la sphère, avoisine la taille de Neptune. Située à quelques quatre millions de Kilomètres de son étoile –une autre naine rouge qui avait probablement été avalée sans trop de dommages par ledit Trou noir– elle laisse supposer la présence possible un monde marin... mais en s'approchant encore, il ne fait aucun doute alors qu'il est entièrement couvert de glaces.

Voici donc cette fameuse «planète qui transpire de froid», laissa soudain échapper Néphysthéo.

En fait, elle ressemble à ce qui est trouvable dans notre bon vieux système solaire, à l’instar de Europe, cette modeste lune de Jupiter, ou encore de la grosse lune Titan, qui est aussi représentative du plus grand satellite de la planète Saturne… Mais elle n'est certainement pas comparable à l'étoile obscure, et pourtant peuplée de mollusques aussi glauques qu'elle, que nous venons de quitter, précisait aussitôt Erzeré-Gabryel.

En effet, reconnaissait à son tour son grand-père, l'ange-dieu Gabryel. Et vous serez peut -être étonnés de constater que le seul, mais vaste accès à sa partie suposée habitable, n’est autre que l’espace élargi par lequel, il y a de ça quelques millions d’années de la terre, s’engouffra un vaisseau spatial venu on ne sait trop d’où. C'est ainsi que mon père, le grand Junyather, pense que des êtres intelligents y subsistent encore aujourd’hui à l’abri de la glace protectrice. L'on peut présumer que ces descendants de colons égarés qui s’y étaient crashés –si toutefois ceux-là ont néanmoins réussi l’exploit de se créer une descendance en pareil endroit!– sont probablement à présent quelque peu démunis des connaissances technologiques très en avance qui ont permis à leurs ancêtres d'aller si loin. Sinon, ils auraient tenté leur retour vers une planète plus propice, comme l'est la nôtre. L'on peut aussi penser à des gens du peuple atlante, qui auraient vécu un temps sur la terre à l'ère des grands sauriens, mais l'auraient quittée, juste avant que leur civilisation ne soit entièrement ravagée par une gigantesque comète. Laquelle provoqua l’engloutissement de leur monde aquatique par la création du point chaud qui vit la cassure africaine.

Dans ce cas Monsieur, rien ne nous permet de croire qu’ils seront hospitaliers…

Certainement Morganie! Et c'est pourquoi il convient de vous préparer cette fois à combattre! Car tout m'amène à craindre que Windthorst: cet autre fils du Très-Haut des ténèbres, et qui règne sur, ou plutôt, sous ce monde, fut peut-être lui aussi complice de ce que trama L’HOMBRE contre nous.

J’ai appris du Très-Haut de Lumière qui est aussi devenu mon père spirituel adoptif par la grâce, que c’est en effet ce Windthorst qui aurait le mieux pourvu « La Chose » que son frère Chondrichtyus lui confia afin de lui donner sa motricité, après l'avoir génétiquement modifiée. Ainsi, cet immense protozoaire qui servit à Athaânas pour nous attaquer sur Yäga, serait le fait, sinon des trois, au moins de ces deux-là.

Bigre, reprenait la chasseresse, dois-je m’attendre à devoir combattre des créatures gélatineuses, et ressemblant comme tout à l'heure, à de gigantesques cloches munies de tentacules?

D’après ce que j’en sais, la reprenait aimablement Erzeré-Gabryel, ils auraient su néanmoins s’adapter au point de bâtir un monde. Ils l'auraient entièrement creusé dans la glace. À son endroit le plus épais. Celui-ci étant de l’ordre de deux-mille-quatre-cent-quatre-vingts et quelques mètres… C’est d’ailleurs, ce vers quoi nous allons, à présent que nous avons largement dépassé, et sans encombre, l'entrée de ce passage.

Ne pensez-vous pas étrange, messieurs les Anges, le fait que plus la sphère s’enfonce dans cet utérus glacé, et davantage nous nous trouvons entourés de lumière?

Chère Morganie, j’aime votre côté ingénu. Il vous va à ravir! Mais à présent, faisons silence voulez-vous, car il se trouve que si la sphère nous protège, nous devons néanmoins être prêts à la défendre en cas d'attaque-surprise.

 

 

 

 

 

 



14/12/2017
12 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres