le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Le Yin... et le Yang!

   Le Prince Belzéé avait fait apporter un somptueux plateau garni de fruits sur lequel trônaient aussi des nectars et de l’Ambroisie. Il avait fait déposer le tout sur une table basse couleur noir d’ivoire entièrement laquée. Il avait invité le poète à s’assoir sur une méridienne de velours bleu. Laquelle rappelait bigrement à Lucien, celle que sa mère, Ashneene,  proposait à ses patients. Le Prince des démons s’installa sur une autre. Celle-ci, de couleur carmin, se trouvait positionnée en vis-à-vis de son invité et donc, de l’autre côté de la table. Puis il proposa à  Lucien de se servir à plus soif de tout ce qu’il voulait consommer. Pourtant, le poète hésitait encore:

 

– Ne trouvez-vous pas étrange monsieur Belzéé, que vous disposiez de si beaux fruits, alors que nous autres humains, sommes à présent contraints de consommer des produits issus de la culture OGM industrielle, qui n’ont que l’apparence de ce qu’ils étaient autrefois, car dénués de goût et d’arôme, sinon que ceux qui leur sont ajoutés de manière artificielle, et donc chimique?…

 

Et comme pour se voir confirmer que ceux qui se trouvaient devant lui, bien que ce montrant d’aspects plus naturels que ceux qu'il connait, ne devaient sans doute pas valoir beaucoup mieux: Lucien s'était alors saisit d’une grappe de raisin muscat et en détacha un grain qu’il porta à sa bouche. 

          

– Boudiou! Que c’est bon! Je n’ai jamais dégusté pareille merveille! Même chez mon père qui les cultive en nourrissant le sol de manière entièrement biologique, certes sous des tunnels accordéons faits d'armatures coulissant sur deux rails, et de film plastique translucide… qu'il n'ouvre au ciel, que lorsqu'aucune averse de pluie contaminée n'est annoncée… Mais vous qui ne voyez jamais le soleil: comment diantre faites-vous ?

– Je suppose Lucien, que tu as déjà entendu parler du ou des mondes parallèles…

– Évidemment puisque mes parents "font" dans le paranormal… Et puis, même si malgré tout il m'était encore permis d'en douter, cela serait inutile, puisqu'aujourd’hui même, j'y ai probablement séjourné au moins le temps qui m'a été nécessaire pour rencontrer, sinon mes guides spirituels, au moins ceux que tu m'as semble-t-il envoyés.       

– Lucien, je ne t'ai envoyé personne… Et d'ailleurs nous sommes hier par rapport au temps de la terre que tu quittas tout à l'heure… Et ce n'est que depuis que tu m’as suivi que tu es vraiment avec moi, ici, dans mon monde qui est l'un de ceux réputés parallèles à  celui de la planète Terre.          

– Ce que vous dites devrait me surprendre, car je ne crois pas avoir ce pouvoir qui permettrait d’entrer et sortir comme vous du monde réel, pour passer à l'autre virtuel, sinon que par onirisme. Encore que si je fais le bilan de ce qui m’est arrivé depuis ce matin… Heu non… Demain… Oh, et puis zut! Sachez monsieur que vous m’embrouillez!

– N’importe quel autre esprit humain, s'il ne s'utilise que cognitivement, le serait à moins mon garçon! Tandis que le tien est resté plus clair que tu veux me le faire croire! 

– Comment sauriez-vous cela, vous qui n’êtes pas moi?         

– Je le lis en toi… C’est tout.  

– Ainsi vous violez mon intimité!       

– Si ce n’était ton registre vocal différent, on croirait entendre parler l'autre Lucien qui fut de tes aïeux.

– Et bien justement: parlons-en!         

– N’est-ce pas dans ce but précis qu'avec un certain courage, tu t'es engagé à suivre jusqu'au bout, le secret chemin qui t'a permis de me rejoindre ici?

– Certainement! Sans quoi je ne serais pas là à me faire psychanalyser par le Di… Enfin… Je veux dire: par vous.    

– Tu peux me nommer Le Diable, puisque c’est le nom basique qui me fut donné par les humains. Bien que l'impact qui est généralement produit par son évocation ne soit plus ce qu’il était. Et d'ailleurs, l’autre Lucien le savait pour l’avoir appris de moi. Alors certes, je suis bien l’Archange déchu que tu vois. Mais il se fait que si je parais aujourd'hui avec cet aspect humain qui me plait bien, c'est qu'une fois perdues mes ailes je me suis trouvé contraint… J’ai donc pactisé avec le Dieu des ténèbres pour gérer les choses sombres de la terre et…

– Ce que vous dites est aussi effrayant que ce que prétendent beaucoup de gens qui ne sont pas forcément des croyants!

– Et en un sens, mon passé trouble peut te sembler bien noir. Mais même s’ils ont raison, tu admettras que ce que d’aucuns ont fait en un temps reculé, notamment par le truchement des moines blancs aux pieds nus, ne valait guère moins que ce que je fis moi-même…  

– Certes, tu parles probablement des moines inquisiteurs, dont certains se montrèrent parfois plus pervertis que redoutablement chrétiens. Mais tu as sévi bien avant eux durant des millénaires! Et je me demande en cela si le sacrifice du Christ Roi Jésus a bien été compris. Reste que si cela se dit dans des livres reconnus sacrés ou non, je ne l’ai pas vu pour le croire comme Saint-Thomas! Tandis que toi, il se trouve que présentement je te vois maintenant beaucoup mieux que je ne t’ai lu et écrit…

– Hum, que tu le veuilles ou non: le gardien des ténèbres n’est pas du tout le puissant Satan que tu imagines! Et puis si ce nom m'a aussi été donné, il faut savoir qu'il en est un autre très différent de moi: en l'occurrence, il s'agit rien moins que d'un demi-frère du Suprême de lumière! D'ailleurs, tu apprendras bien assez vite que ce qu’il fait est aussi nécessaire que ce que je fais à présent moi-même sur la terre, pour vous les humains.           

– J’ai étudié beaucoup de doctrines. Certaines se sont perdues. Mais je ne vois pas en quoi un supposé demi-frère serait utile au Très-Haut s'il est son contraire?   

– As-tu étudié parmi les doctrines, celle philosophique du tao?

– Heu, pas encore suffisamment pour en débattre, mais j’y viendrai…       

– Tu sais néanmoins qu’elle est basée sur le yin et le yang ?    

– Qui ne le sait! Et d’ailleurs… J’y suis! Tu agis aujourd’hui sur la terre au nom du yin…

– le Yang est l'un des grands principes cosmologiques de la philosophie taoïste. Il est complémentaire du Yin, qui lui-même correspond à la passivité. Si le Yang coïncide à l’activité, au mouvement, alors on peut admettre que je suis tantôt l’un tantôt l’autre. Ce qui fait que c'est le Très-Haut des ténèbres qui est censé représenter le Yin éternel, et non moi qui ne fait que servir d'intermédiaire.           

– Si vous avez pactisé avec le dieu des ténèbres, c’est que vous êtes toujours opposé à votre créateur, le Grand Dieu d’amour et de lumière, et donc plutôt versé du côté de la haine, et que vous flirtez avec sa compagne: la noirceur!

– C’est en effet ce que pensent les esprits étroits de trop d’humains. Ils font cela mieux qu’à copier l’étiquette satanique, dont depuis toujours on m’affuble. Mais est-ce seulement parce qu’en premier j’ai établi ma puissance en servant des chimères et des démons, toutes et tous habitant des entrailles de Gaïa, alias Gé alias La Terre, qui les avait créés elle-même pour se venger de l’infidélité d’Ouryanos son amant, que l'on doive m'accuser de tout? Tu apprendras vite que si d’une part, la lumière existe pour éclairer la matière, il faut reconnaitre qu’elle engendre forcément l’ombre qui s'obtient par-derrière… Toute chose mon garçon possède et mérite son contraire. Et c’est bien ainsi! Car sinon, il n’y aurait point d’équilibre que celui d’un univers figé qui ne saurait tendre vers aucun idéal. Alors même toi, tu serais vite lassé de toujours rester tel que tu es né: sans progresser en taille ni intelligence… Et qui peut dire dans ce cas si l’homme aurait existé?

– Quand on regarde le cosmos depuis la Terre, il faut bien l'admettre, on est en droit de penser qu'il doit regorger d'étrangetés que seul un Grand Dieu: un Très-Haut de Lumière, peut savoir certainement qu'elles existent en premier pour réaliser ce qui est utile à son corps astral. Mais quand il se dit sur la Terre, qu'il se pourrait aussi qu'au-delà de ce monde, il y en ait un autre contraire, et qu'il ferait équilibre, pour qu'un tout dont nous faisons partie se développe et subsiste… Cela sous-entend qu'un autre cosmos serait situé en parallèle de celui admis par nous. À moins qu'il n'en existe encore d'autres, situés bout à bout ou de façon aléatoire, comme des bulles qui flotteraient en des confins inconnus. Cela est concevable dans des limites cosmiques qui resteront inviolables par nous. Car sans doute jamais inaccessible techniquement. Même par des procédés lumineux. Pas plus que par l'utilisation de tous autres rayonnements d'ondes de toutes sortes. Ainsi l'on ne saurait rejeter systématiquement au nom de l'ignorance, qu'il existe probablement ou peut-être, quelque abstraction qui resterait donc à jamais hors la limite de l'entendement humain, mais qui serait pourtant situé nécessairement là où il faut pour agir sur les forces stellaires, en freinant notamment leur expansion... 

– Ton raisonnement se tient mon bon Lucien. Et je suis mieux renseigné que toi pour l’admettre. Alors, imaginons que de surcroit, l’autre monde pourrait se révéler autant près des étoiles qu'il l'est de la Terre. Tu le trouverais alors non seulement dans une probable antimatière-énergie Noire qui est présumée, puisqu'invisible, mais aussi, par la possible découverte d'une autre matière intermédiaire qui serait porteuse d'énergie dite grise, et qui serait pour toi encore plus indétectable que la première, car plus rare, ou se raréfiant justement au profit de la première en nous arrivant directement de l'au-delà du monde parallèle sur lequel toi et moi dissertons depuis tout à l'heure…

– Si l'on admet cela, monsieur le Diable, alors il nous faut aussi accepter l'idée que de l'autre «Côté» existent d'autres dieux, ainsi que d'autres créatures mortelles, vivantes et intelligentes...

– Ainsi pensé Lucien, ce qui se fait et se fera sur Yäga, et plus exactement dans la clairière de L'Arbre de la Connaissance scientifique deviendra crédible...

– Soyez gentils voulez-vous. Ne changez pas de sujet. Car voyez-vous, à l'inverse de votre personne, il se trouve que ce qui touche mon avenir n’est certainement pas prêt pour m’effleurer aujourd'hui.

 



05/07/2017
15 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres