le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Le cadeau de Maria-Luce

     Marie était superbe! Afin de discipliner quelque peu la cascade de ses longs cheveux blonds tombants sur ses épaules, elle les avait maintenus noués par un mince ruban de joncs tressés. Lequel était joliment orné de perles d'eau cristallisée. Elle était vêtue d'une très belle robe de couleur verte, délicieusement passementée de fleurs aquatiques. Un frais boléro constitué de feuilles fraîches complétait cet ensemble volontier printanier, que rehaussait le présence de quelques jolis papillons multicolores, voletant harmonieusement autour d'elle.

La fée blanche consentit l'accolade de Lucien, puis elle embrassa sa fille. Après quoi elle les invita à la suivre, afin qu’ils puissent toucher du doigt ce qui semblait être sa création…

Mes enfants: ce que vous voyez n’est pas de moi, c’est un cadeau de Maria-Luce. Comme vous pourrez vous en apercevoir bientôt, il se trouve que son eau est magique. Ainsi, il vous suffira d'en verser un seul seau au pied d'un arbre mort pour qu'il redevienne aussi vivace qu'autrefois. Et à ce propos, je vous invite à regarder maintenant ce qu'est devenu votre maigre carré de verdure…

 

Alors, ostensiblement, Lucien se retourna, afin de porter son regard vers la caverne aménagée… et faillit en balbutier d'émotion:

 

Ça alors! Voici plus de deux ans que j'expérimente cette semence avec un succès pour le moins mitigé. Certes, je suis au moins certain de reproduire de l'herbe véritable, et qui n'a rien des gazons génétiquement modifiés qui agrémentent comme ils peuvent les parcs de la ville… Mais, hum… Qu'en avez-vous fait? Je présume cependant que cette plate-bande de hautes herbes, toute parsemée de coquelicots et de bleuets, qui s'y trouvent à présent, ne peut être vue que de nous?

Pour qui me pensez-vous monsieur l'humain pragmatique? Vous mériteriez que je vous transforme en bourrique pour vous inviter à la goûter!

Maman: tu es incorrigible, et si je sais en rire, depuis longtemps, mon mari, en revanche, n'est pas forcément tenu à te croire sur parole!

Tu as raison ma fille, mais il se trouve que je m'adresse moins pour cette fois au docteur es sciences de la nature, qu'au poète pelleteur de nues providentielles!...

*

 



09/03/2018
10 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres