le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Conversations amicales...

       La douceur du ciel aidant, et bien que le poète se montrât plutôt songeur, les conversations amicales s'installaient doucement parmi les curieux… Il faut dire que si Lucien était naturellement doué d'une philosophie bon enfant, ça n’en faisait pas pour autant un orateur de talent. Et si son père se plaisait à imaginer l'avenir en pratiquant la chiromancie, il avait aussi transmis sa passion de la terre à notre poète, qui en avait hérité pour ce qu'elle représentait autrefois de noble et beau. mais c'est pourtant bien de sa mère, hypnotiseuse et magnétiseuse, qui de surcroît pratiquait de bonne foi la régression paranormale, qu'il avait obtenu l'essence de ses dons innés… Il pouvait donc s'admettre dans ce cas, que pour un jeune homme qui montrait déjà un psychisme bien développé, il était aisé de ne pas se départir d'un comportement similaire d'esprit à celui qu'il a toujours montré, dans chacun de ses Karmas. À ses seize ans passés, il errait depuis longtemps loin des villes. Il n'était alors nullement rebuté par la moiteur étouffante des étés; pas plus que par les bains boueux qu'étaient devenus les hivers. Et s'il se promenait, à présent adulte, au cœur de sa chère forêt avec plus d'aisance et de plaisir encore, c'est parce que de nouveaux gènes, qu'il avait reçus lors de son union à Maria, lui permettaient de la voir et la ressentir dans un état qui était resté proche de celui d’origine, au sein du monde intermédiaire.

Mère, avait-il confié à Ashneene, toi qui sais voir ce que ne savent pas même présumer des yeux humains, aimerais tu que je te présente Maria-Luce?

Mon enfant, ce serait pour moi un grand honneur! Et puisque tu fus capable adolescent de rencontrer le diable, et de t'en être trouvé bien, je ne vois pas d'objection, vu mon âge, à ce que tu me présentes l'une de tes autres connaissances, fusse cette fois un haut personnage en relation avec le déisme qui te sied, car, pour réussir là où tous les botanistes de la terre ont échoué, ce ne peut-être qu’avec l’aide de l’une ou de l’autre...

Maman! Tu es insatiable de tes propres galéjades…

C'est vrai mon fils, et je t'accorde que ta compagne est ravissante: elle me fait penser à une fée…

Sa mère est l'une d'elles…

Mon pauvre enfant, j'aime voir en toi l'émotivité d'un poète, mais tu le sais aussi bien que moi: le Petit, autant que le Grand-Peuple de la forêt ne sont plus, puisqu'elle-même est moribonde.

Aurais-tu perdu la foi qui distingue les dames visionnaires?

Il y a peu de gens pour croire encore aujourd'hui aux manifestations paranormales.

«Et c'est bien dommage, dame Ashneene…»

C'est étrange! Lucien! mais il me semble que je viens d'entendre une voix féminine que je ne connais pas!

Mère, aurais-tu oublié aussi que tu fus médium?

«Elle l'est toujours Lucien…»

 



13/03/2018
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres