le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Èpilogue.

    Maria et Lucien avaient accepté l’idée de leur nouvelle mission. Alors il convenait de les instruire en cela , afin qu’il fussent suffisamment prêts pour appréhender les bases de ce nouveau rôle. Sa réussite étant jugée d’importance pour l’avenir de l’humanité. Et comme auparavant pour Dame Athénéïse, c’est Morganie qui fut désignée pour les y aider.

Cela les destinait à vivre en humains éternels, tout en évoluant, sans la moindre restriction, parmi les mortels, et donc de rester continuellement visibles par tous. Comme n'importe quel être humain qui serait en excellente santé. Et même à pouvoir se montrer rayonnants, en raison de leur nouvel aspect de trentenaire…

De son côté, dûment aidé de Maria-Luce, le Pacificateur était parvenu à convaincre un bon millier d'humains que leur temps de vie pourrait aussi se révéler à la fois long et idéal... et ce pour quelque soit leur âge, s'ils sont de belle constitution et de bonne volonté, comme véritablement décidés à quitter leurs villes stériles, accompagnés ou non de leurs enfants. S’entendant tous prêts à admettre que le moment était venu pour eux, d'envisager sérieusement l’idée de changer de planète…

Le Grand dieu Junyather fit alors construire une sphère intemporelle dont la taille, déjà considérable, pouvait encore augmenter s’il en était besoin. S’inspirant probablement de L’Arche D’Alliance, il la nomma "Arche de Lumière".

Sitôt que celle-ci fut obtenue, il l’envoya discrètement vers la terre: Lucien, Maria, et nombre de leurs amis, ainsi que des volontaires, issus des "quatre Horizons", avaient été auparavant acheminés par petits groupes, jusque dans un immense complexe d'accueil, comportant tout ce qui leur serait necessaire pour l'agrandir ensuite, puis le multiplier... Au sein duquel l’apprentissage de la vie en autarcie s'organisait doucement et de façon fort agréable.

Alors, quand il fut temps pour eux de partir, la sphère était soudain apparue en même temps qu’elle avait tout englouti. Et c’est ainsi que tout avait disparu d'un seul coup! Ne laissant voir en lieu et place des constructions et terrains qu'un gigantesque cratère…

Ce fut donc, confortablement installés dans une sorte de petite ville flottante, se suffisant en tout, que les colons pouvaient dorénavant voyager hors du temps, via le vortex quatre-cent-quarante-quatre. Lequel franchirait la porte des "Ténèbres démystifiées": un trou-Noir plutôt avenant que réellement glouton et broyeur d’étoiles, afin de leur permettre d'atteindre rapidement la planète Exymélios: ex-monde du dieu L'HOMBRE… et cela sans encombre.

La superbe planète était redevenue libre d'accès depuis la destruction de son dictateur. Elle avait été déclarée propriété d'Ambassade, et offerte au Très-Haut de Lumière qui l'avait reçue en cadeau de son frère, le Très-Haut des Ténèbres, afin de sceller leur réconciliation par un geste de paix. Elle avait été déplacée avec son étoile, afin de rapprocher au mieux l’ensemble, et se trouvait cette fois en bordure de la grande spirale des "ténèbres éclairées". Une nouvelle galaxie, ressemblant étrangement à notre Voie lactée…: la première à être directement issue d'une grande et belle nébuleuse qui fut offerte par le Trés-Haut de Lumière à son frère...

À leur arrivée, nos colons n'avaient pas pris une ride. Ils n'étaient pas d'avantage étonnés d'avoir rajeuni, alors même que la résurrection de leur président commandeur: le poète Lucien, qui se trouvait bien vivant parmi eux, n'avait pas encore eu lieu sur leur planète de départ!

Il est ainsi, leur avait alors appris le pacificateur, que certaines portes s’ouvrant aux entités cosmiques dont nous sommes l’une des représentations vivantes, offrent de voyager beaucoup plus vite que la lumière physique. Ces passages nous permettent d’accéder à tout endroit de l'univers à une date qui est sensiblement antérieure à la création dudit voyage. C'est d'ailleurs, mon cher Lucien, en utilisant cette particularité, qu'il m'a été possible de court-circuiter l'échéancier de votre destin, alors même que l'aléatoire qui s'était emparé de vous s'apprêtait à le déjouer. Et donc, c'est par ce phénomène qu'il m'a été permis de contrer le processus mortifère qui s'était attaqué à votre métabolisme naturel. Lequel, malgré les apparences, n’était pas trop endommagé, en raison de la protection conservatrice que vous a apporté l'entéléchie…

¤

 

La position du Nouveau Monde d'Exymélios, s'avéra aussi excellente que les rapports qui s'installèrent rapidement entre Lucien et les dieux frères des ténèbres, notamment par l'intermédiaire de l'Ange-dieu Gabryel. Ce dernier assurait aussi le lien entre la Terre et Exymélios. C'est ainsi que lorsque naquirent les premiers enfants de colons, Gduisgraïl s'en était ému, et qu'alors, de vielles croyances négatives s'abolissant d'elles-mêmes, la notion de noirceur se diluait à son tour dans les profondeurs glaciales de l'au-delà. Lesquelles, par la force des choses, commençaient peu à peu de s'éclairer à leur tour.

Et puis, l'avancée technologique humaine aidant, des sondes cosmiques s'apprirent à défier l'espace-temps. Au point de le traverser de part en part… L'on dépassa même ses limites. C'est ainsi que l'on crut apercevoir d'autres univers que le nôtre… D'autres bulles cosmiques… Qui elles aussi pouvaient s'imaginer en expansion… Comme la nôtre… Ou "Le" nôtre… Selon la conception d’Univers à laquelle on croit!

*

 

Si Habygâ et Néphysthéo avaient finalement dû se contenter de s’asseoir respectivement à la droite et à la gauche de Junyather: c'est que le premier des grands dieux subalternes ne semblait pas prêt à leur céder son trône! Ils s'étaient néanmoins vu attribuer, de même que Gabryel, d'assumer conjointement la charge difficile qui consiste à favoriser l'expansion humaine à travers notre galaxie.

L'ange-dieu Néphysthéo n'avait eu aucun mal à persuader Belzéé du bien-fondé d'un concours mutuel. Ainsi, les âmes repenties quittaient les enfers où elles abondaient. Il leur était promis de vivre cent années, munies d'un corps neuf, sur la planète purgatoire Sarthanax. C'est là que ces êtres extraterrestres seraient formés à de meilleures manières que celles de naguère. Sarthanal, qui était ravi de cette manne, ne s'en plaindrait certainement pas: d'autant que son frère, Anthénéme, en récupérant leurs descendants consentants à leur âge adulte, le serait après coup!

Quant au dieu ange photon Erzeré-Gabryel, s'étant entiché de Maria-Luce, alors il se trouva qu'il l'épousa! Cela fit que la déesse devint Reine des Cieux-Nouveaux quand le Très-Haut de lumière décida de leur confier une autre phase de l'expansion humaine, afin de la propager jusqu’à pouvoir pénétrer la Grande Galaxie Andromède!… Dans l'attente qu'elle soit bientôt unie à la Voie lactée... sans le moindre dommage…

Et puis il y avait eu l'évolution du cadeau du Très-Haut-de-Lumière offert à son "Frère des Ténèbres". En l'occurrence, il s'agissait bien d'une gigantesque nébuleuse fortement pourvoyeuse! Elle se révéla en véritable berceau d'étoiles chaudes. Alors le Très-Haut-des-Ténèbres usait avec bonheur de ses souffles cosmiques créateurs, dont il partageait avec son frère le secret bien gardé. C'est de cette façon qu'il déplaçait de très jeunes étoiles pour mieux éclairer son royaume en construction…

*

 

Alors qui sait si dans quelques milliards d’années, l’ombre et la lumière, à l’unisson de leurs énergies contraires… parviendront à faire cesser la dérive des galaxies, stabilisant alors l’univers, dont l’expansion, qui va en s’accélérant, pourrait bien mener à sa désagrégation…

 

Mais en attendant, laissons les bâtir leur histoire, en souhaitant que pour la conter peut-être: naîtront d’autres humains visionnaires, à la fois poètes et Pelleteurs de Nuages…

 

(FIN)

 



28/04/2018
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres