le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

MEDITATION

 

Ce qui est vu grand est suprême d’alternance:

Les contraires s'accordant en leur influence.

Ceux-là font comme autant dans le ciel et sous terre:

Le chaud et le froid, jour ou nuit, été hiver…

Vision de l’homme, est principe en sa conduite:

De prophète en loi foi, nait doctrine susdite.

D’idéal confucianiste héréditaire,

Jouant encor le rôle d’intermédiaire,

Se voient au livre sacré des mutations,

Métaphoriques en leur formulation:

Des lignes ointes et de savants diagrammes

Que le sage voit superposés en trigrammes.

L’être né de formation dans l’univers,

Subsiste à la dissolution de l’éther;

Si celui-là vit sans dépérir, ni vieillir:

Il est solide et convergera sans faillir!

Force d'amour, brave rudesse malhabile,

D’union qui par la femme s’offre fragile…

Si la vision montre par une autre image,

Hors de l’ordre naturel, c'est une autre page!

Dans l’éternité concordante du perçu,

La Terre fait centre transcendant par l'influx…

Mais l’état du désir contemple son transfert;

Dans l’obscur, l’immense s'assombrit de mystère.

 

RHD

 



30/04/2018
20 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres