le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Pareil à une trombe...

    Erzeré-Gabriel avait mis tant d'énergie dans sa riposte qu'il avait cette fois provoqué une véritable tornade dont la sphère et lui en étaient l'œil!

Irrésistiblement aspirés par le tourbillon d’énergie, les attaquants, suivis des déserteurs, se voyaient littéralement extirpés de leur couverture de nuages! Se trouvant en même temps irrémédiablement précipités vers la sphère dont le trou s’était refermé, alors que perdurait le phénomène qui les conduisait à tous se fracasser contre elle! Et cela, réalisait à nouveau, mais au quintuple, le même piège mortel qu’avaient subi leurs infortunés compagnons du premier assaut, et qui de la même façon, les renvoyait simultanément à des centaines de mètres du point d'impact…

Alors le combat cessa faute d'attaquants qui seraient encore valides!

***

Veuillez nous pardonner de vous avoir quelque peu molestés, s'excusèrent Gabryel et Néphysthéo, chacun s'adressant à son otage respectif quand ils eurent atteint le sol, tandis que Morganie restait à inspecter les alentours pour s'assurer par le ciel que tout danger avait été écarté.

Nous vous avions prévenu de notre neutralité, rétorquèrent les deux dieux des Ténèbres. C'est la raison pour laquelle nous avons consenti à nous laisser enlever de la sorte. Mais ne croyez surtout pas qu'à l'inverse vous auriez été de taille…

Je vous le concède… pour la forme… Leur avait répondu sur un ton amusé le dieu ange Photon depuis la sphère qui déjà les avait rejoints... Sauf que, si Erzeré-Gabryel les avait informés de son accord de principe, par transmission télépathique… C'était seulement pour éviter qu’ils se sentent frustrés

Et puis chacun regagna l'étrange véhicule qui fut mis en orbite géostationnaire invisible, afin de délibérer avec autant de calme qui serait possible, sur la suite qu'il convenait de donner à l'événement.

*

Le comportement de mon frère est impardonnable, s'énervait le dieu Gduisgraïl: son inconscience aurait pu nous blesser. Certes il a pu penser que nous étions prisonniers et peut-être en danger. Mais cela n'explique pas l'acharnement de ce foutu commandant! Et puis, pourquoi donc Sarthanal refuse-t-il le contact mental?

Vous ne pensez peut-être pas si bien dire: en le fustigeant d'être inconscient…

Qu'insinuez-vous Néphysthéo? Je vous préviens que si vous insultez encore ma famille!

 

 



25/03/2018
18 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres