le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Puissante et rusée!

     Il avait été décidé que seuls, Pfelproton, Gduisgraïl et Morganie, se présenteraient en catimini devant Sarthanal. Pour ce faire, le trio s'était donc verrouillé mentalement sur une même valeur d’onde dont il fut convenu. Et c'est ainsi groupés, qu'ils s'étaient téléportés vers un endroit particulier du palais. Et plus précisément dans les appartements privés…

Oh, bien sûr, ce fut davantage la personne physique du dieu Sarthanal qui s'émut en premier de l’intrusion, bien avant que l'esprit du démon blanc ne réagisse à son tour. Ce dernier n'étant informé qu’après coup par celui qu'il avait investi. Son propre corps n'étant plus alors qu'une enveloppe sans conscience. Laquelle se trouvait donc mêlée, de façon subtile, aux multiples molécules appartenant à d'autres matières se révélant naturellement disponibles de proche en proche, au fur et à mesure des déplacements de l'hôte premier. Cela incluant aussi bien les murs que les plafonds et sols, ou toute autre objet suffisant qui constituait l'environnement immédiat du dieu Sombre.

Tudieu mes frères! S'était emporté Sarthanal: vous ne manquez pas de culot! Et puis me direz-vous ce que fait avec vous cette personne qui m'est totalement inconnue?

Vous me semblez posséder monsieur, quelque chose que n'avait pas le seigneur Hariel pour me séduire…

Quelqu’un me dira-t-il enfin qui est, heu… Cette donzelle, et ce qu'elle me veut?

Assurément, à l’entendre vociférant cette dernière imprécation profondément populaire , Gduisgraïl et Pfelproton se dirent qu’il ne les avait pas habitués à partager ce type de langage. Il ne faisait plus aucun doute pour eux que le cerveau de leur frère était bel et bien sous l'emprise d'une créature peu recommandable. Alors, avant de continuer, ils adressèrent à Morganie un regard complice, auquel elle leur répondit aussi muettement par un geste de connivence.

Frère: si nous avons pris sur nous de te présenter cette personne, c'est parce qu'elle prétend être recommandée auprès de toi par le Prince Belzéé. Lequel souhaite nous proposer un autre moyen qui permettrait d'obtenir encore plus de damnés humains… Mais peut-être que finalement de ton côté, ça ne t'intéresse pas plus que cela de savoir qui elle est exactement?

Si fait! Mais qu'elle s'exprime d'abord… après quoi nous… heu… je verrai.

Morganie… Je porte pour nom Morganie… Je suis née fée de lumière en plein cœur d'une Forêt Noire à la fois mythique et mystique. Et il se trouve qui si je me présente à vous, c'est que j'ai un grief contre celui qui m'a certes faite déesse chasseresse, mais qui aussi m'a blâmée un temps en me séquestrant dans un tombeau où j'aurais pu périr, au même titre que des humains avaient bien failli, quant à eux, me brûler en tant que sorcière sur un bûcher… D'autre part, vous ne devriez pas ignorer que le prince des démons qui fut créé peu avant vous, était autrefois un puissant archange: le premier de tous! Mais c'était avant que notre créateur ne l'ait déchu de son rang céleste. Le reléguant comme moi à côtoyer des chimères dans le "ventre" pourri de la planète terre. Ce faisant, il subissait à l’instar de votre père, le Très-Haut des Ténèbres, les conséquences d’un choix qui le mit en quelque sorte dans une situation d’infériorité intolérable.

Venons-en au but de ta démarche, je te prie…

J'y arrive: il faut que vous sachiez Sarthanal, que ma fonction consiste à servir sur l'ordre de Junyather. Cela m’ayant conduite à devoir combattre contre mon gré votre frère L'HOMBRE, lorsqu’il vint à son tour sur la terre, et aussi Belzéé, votre fournisseur d'âmes expurgées. Alors, puisque j'avais cette obligation en tant que déesse de lumière, de préserver et donc défendre les gens qui m'ont permis d'aboutir à ce que je suis: cela explique aussi pourquoi il m'est arrivé de m'opposer à l'ange gris Athaânas qui gouverne à présent Exymélios, la dixième planète de votre univers.

Voudrais-tu ma belle enfin te démarquer? Car pour l'instant si je te considère, c'est tout de même en ennemie de ce côté-ci de l'univers qui est le mien!

Il se trouve que vous n'avez pas tort! Pourtant, depuis l'avènement du dieu ange photon Erzeré-Gabryel autrement nommé Le Pacificateur, qui est à présent plus puissant que moi: il se trouve que j'ai le sentiment d'avoir été reléguée à des tâches qui me paraissent indignes. Ainsi je l'avoue, depuis que je vous ai vu tout à l'heure, je ressens une telle attirance envers votre personne que je me contrôle mal. Et de fait, il se produit que j'ambitionne d'être autre chose qu'une entité subalterne. Alors, si vous acceptiez de m'aider dans ma nouvelle démarche qui consiste à me réconcilier avec Athaânas: il me semble que votre complicité pourrait bien se révéler être un atout pour nous deux. En clair: Monsieur vous me plaisez! Alors, si vous me le demandiez, je me sentirais vite prête pour vous servir, tout en me servant d'eux…

Il me semble frère Sarthanal, lui dit Gduisgraïl: que cette proposition est une aubaine pour ce que tu ambitionnes…

L'esprit habité de Sarthanal, analysa brièvement le point de vue de Gduisgraïl. Il se dit que cela serait utile pour vaincre l'instinct pervers de l'ange gris Athaânas, d'autant qu'il ne se sent pas vraiment devant celui-là en état de suprématie guerrière… de même que celui du démon blanc qui le commandait en conscience reniflait lui aussi la bonne affaire, en se voyant prendre la place de son propre Maître! Alors il ne fit rien d'immédiat… C'était sans compter avec la vivacité de la déesse Morganie, qui mettant à profit l'acceptation tacite du dieu Sombre, se plaqua contre lui. Puis elle noua ses bras autour du cou robuste. Cela lui permit de coller davantage son corps magnifique contre celui de l'autre. Alors, sentant gonfler contre le bas de son ventre, une mâle protubérance que son partenaire ne cherchait pas à maîtriser, elle appliqua sur la bouche consentante un brûlant baiser. De la pointe de sa langue, elle bouscula celle du dieu qui s'enivra de sa témérité. Et puis, la belle mit l'émoi du dieu sombre à profit pour projeter en lui la partie vipérine de son esprit reptilien. Elle savait que cet élément de nature animale, avait évolué chez elle en même temps que se développaient d'autres aptitudes jadis empruntées aux grandes chauves-souris. Elle avait obtenu ce pouvoir vampirique durant son séjour au pays des êtres suceurs de sang. Cela obtenu, elle était à présent en bonne position pour prendre possession des mouvements réflexes du dieu Sarthanal. Sans perdre de temps, elle adressa cette fois un message télépathique à l'esprit du démon blanc:

Dis donc mon bonhomme, depuis quand une chimère faite à l'image des humains pour les diaboliser eux-mêmes, se permet-elle de posséder le corps de son propre créateur… Voilà qui me paraît contraire à la règle!

Vipère que tu es, tu peux te montrer puissante et rusée puisque tu as su mettre à profit mon moment d'égaremement. Mais tu ignores que je ne fais qu'obéir à un puissant Archange des ténèbres. D'autre part, il se trouve que c'est le très grand prince Belzéé qui m'a fait, et non ce pantin de Sarthanal.

Bah, c'est la même chose… Pour moi, tu n'es qu'une engeance que mon seul esprit primaire est capable de détruire: et c'est ce que je vais faire! Ainsi, ce que tu peux raconter à présent n'a plus aucune importance, car ça ne te sauvera pas.

Le démon blanc n'était pas complètement idiot. Il savait qu'il avait tout à craindre d'une chasseresse qui avait été capable de mettre en échec son propre créateur. Il n'hésita qu'un dixième de seconde terrestre avant de s'extirper. Se disant qu'après avoir réintégré les molécules de son propre corps, il trouverait bien un autre moyen pour se venger d’elle... C'était sans compter avec Erzeré-Gabryel: le dieu ange photon! Lequel les ayant flanqués d'un avatar invisible qui s'était entre-temps saisi des dites molécules sans que personne ne l'eût vu faire, tant son action avait été furtive. Du coup, une fois qu'il fut sorti, l'esprit du démon blanc se trouva fort dépourvu de tout!

Et maintenant vil ersatz, je te conseille de changer de camp! Lui renvoya l'onde cérébrale émise par Morganie… À moins que tu ne souhaites de te faire carboniser à jamais par la très puissante lumière des dieux Justes!

 



27/03/2018
9 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres