le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Sauf votre honneur!

      Dans l'expectative, faute de nouvelles rassurantes, le dieu Gduisgraïl, qu'accompagnaient le passeur Pfelproton et son puissant frère Sarthanal, commençait visiblement à se lasser des explications provisoires que leurs proposaient: Gabryel, Néphysthéo et la déesse Morganie. Pour tout dire, il craignait de cette intrusion de plusieurs Anges-dieu de lumière, dans cette partie de l'univers où l'ombre était sensée régner sans avoir à leur rendre des comptes, qu’elle ne présageât au final rien de bon pour l'avenir de son empire... Certes, s'il n'y changeait rien, ses frères devraient s'accommoder de voir leurs mondes cachés, se peupler peu à peu d'êtres en majorité peu recommandables, dont un certain nombre de démons Blancs inquisiteurs, qui de toute façon, quelque soit l’issue du combat qui venait d’avoir lieu, continueraient à se comporter en espions pour le compte d'un maître qui se présumerait vivant tant qu'on n'en verrait la dépouille, mais il se disait qu'après tout: "au royaume des aveugles, les borgnes sont rois"...!

Croyez-vous vraiment que le fait de voire évoluer vos mondes, en y acceptant des créatures hors nature, puisse vous conduire à un résultat positif? Lui demanda de vive voix l'Ange-dieu Gabryel qui n'avait rien perdu du cheminement mental de son vis-à-vis.

Vous avez raison de le souligner. Mais que voulez-vous, puisque nos planètes n'ont pas toutes obtenu la même évolution au niveau des êtres doués de la faculté de penser, nous n'avons eu d'autre choix que celui qui nous a menés à dépendre du premier prince des ténèbres qui fut créé avant nous…

Hum... Qu'en savez-vous?

Et vous?

Seul le créateur suprême pourrait nous mettre d'accord…

Si fait, fit entendre une voix, tandis que se matérialisait un corps qui irradiait mieux qu'un soleil.

Erzeré-Gabryel!?

Permettez que j'émerge de tout ce plasma d'où je vous reviens victorieux, fit l'intéressé.

La vision était incroyable: on avait le sentiment que le dieu photon s'extirpait doucement d'une étoile… Ce n'est qu'après qu'il eut réussi à canaliser l'acquisition de son dernier supplément d'énergie, qu'Erzeré-Gabriel put reprendre son apparence originelle afin de poursuivre:

Ouf, j'ai bien cru que j'allais me trouver définitivement transformé en dieu galactique à l'image de mon aïeul, le dieu serviteur Junyather, en l'occurrence: votre père, mon cher Gabryel!

À ceci près, mon cher petit-fils, que tu es à présent plus puissant que lui…

Quand vous en aurez terminé avec ces particularités de votre généalogie que vous parez de celles de vos anatomies, peut-être pourrons-nous avancer dans nos projets communs, émit Gduisgraïl, qui commençait sérieusement à s'impatienter!

Justement, lui répondit Néphysthéo: comme vous le signalait mon beau-père, il me semble que le temps de mettre à profit l'extermination d'Athaânas est venu. Nous aimerions donc, mon fils et moi, sinon vous en convaincre, que vous fassiez au moins l'effort d'en débattre intelligemment entre vous.

Mon père biologique vous offre d'entendre sa voix de sagesse. Et mon père spirituel, dont une partie m'anime, dit la même chose! Alors ne croyez-vous pas qu'il serait opportun de décider ensemble une nouvelle alliance? Et puis reconnaissez que si Athaânas tirait profit du clonage d'êtres démoniaques obtenus des damnés de la terre, c’est probablement qu’il continuait ainsi l’œuvre de son maître qui la peuplait avant lui des mauvais terriens fournis par Belzéé. Lequel ne pouvant s’y soustraire, car ayant à respecter un pacte qu’il a signé devant votre père, le Très-Haut des ténèbres. Ceci à des débuts qu'il fit grâce à lui prolifiques, dans les entrailles de la Terre comme par le dessus. Or, depuis que ce satané Ange gris avait remplacé son maître défunt, Il les préparait à commander l’armée de démons de votre frère Sarthanal, le mettant à sa merci. Pour ce faire il offrait un confort très relatif à des couples de damnés consentants. Les invitant à procréer des filles maudites qui devenaient sa propriété, en tant que mères porteuses. Les destinant à recevoir des embryons de monstres sans âme que d’autres monstres fabriquaient en laboratoire, et qui étaient placés dans les utérus de ces filles pour s'y développer!… Pensez-vous vraiment que ce soit là ce qui peut à long terme générer des peuples fiables? Et ne craignez-vous vraiment qu'à partir de ceux-là n'émergent d'autres Athaânas?

Sauf votre honneur, il me semble que vu l'état actuel de votre planète modèle: ce que font vos humains soi-disant honnêtes, n'est guère exemplaire!

Par ces mots, il me semble que vous sous-estimez l'œuvre de quelques milliers d’entre-eux dont émerge à présent un certain Lucien, ainsi que son épouse Maria…

N'est-il pas moribond à cette heure?

Vous savez aussi bien que moi, que le temps qui se compte sur Terre n'a que peu d'incidence sur le nôtre.

Alors, me direz-vous Erzeré-Gabryel ce que vous attendez de moi?

J'attends de vous Gduisgraïl, que vous me présentiez à votre père.

Rien que ça!

 



16/04/2018
13 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres