le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

U. V. meurtriers?

     Chacun reconnaissait qu'en ce printemps de vingt-deuxième siècle, la pureté d'une telle journée n’existait probablement nulle part ailleurs qu'ici, bien qu’elle n’eut fait que respecter la promesse faite la veille... Celle-ci ayant nécessairement été bien argumentée par Maria, et soigneusement installée par la complicité active de sa sœur: la déesse Maria-Luce.

Ainsi, pour que notre étoile fasse bon profit de la percée nocturne obtenue de Séléné, il avait été demandé à la meute des nuages de s’éclipser… pour mieux la laisser faire, et et le soleil s'était donc présenté de bonne heure afin, de s'insinuer dans l’espace qui avait été dégagé, comme un rai joyeux qui se glisse sous une porte. Du coup, la complicité micro climatique, qui s'obtenait du Mail forestier, avait mi l'aubaine à profit. S'étant alors peu à peu faufilée, allant même jusque qu'alentour, la lumière du jour baignait aussi les jardins de Lucien. Et cela se supportait agréablement, sans qu'il soit utile aux invités de faire l'acquisition de tout un fatras de cosmétiques et autres objets manufacturés, plus ou moins utiles à se protéger des UV meurtriers – ces dangereux rayons – qui en se faisant voir ailleurs qu'ici, avec d'autres attaquants cancérigènes, ne manquaient pas à l'occasion d'éclabousser copieusement les dômes protecteurs des villes. Se moquant bien de la vaine illusion que procurait encore une couche d'ozone en haillons, bientôt moribonde, à force de blessures industrielles, et de tant d'autres plaies sournoises! Pauvre parasol de la terre… qui était mité de partout…

Et dire qu'un siècle plus tôt, elle était encore censée protéger la planète!…

Sauf qu'à l'entour de la fontaine, ozone ou pas, la déesse Maria-Luce avait fait le nécessaire pour que notre étoile se révèle largement participative, mais sans être agressive, créant là, et à sa manière, la présence permanente d'un micro-climat capable d'aider à l'évolution de la phase locale de reconstitution de la nature: écartant pour cela s'il fallait celles des nues intempestives qui viendraient à vouloir s'immiscer, tout en la gardant aussi contre tout bombardement ionique qui serait malvenu.

 

 



12/03/2018
16 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres