le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Un rêve étrange...

   Ainsi avait parlé Le Pacificateur...

   Et puis le silence s'était peu à peu installé, car chacun devant méditer sur ce qui avait été dit et fait. Cependant que la déesse Athénéïse, de même que Morganie, se rappelaient à leur condition première... qui avait été assez similaire à celle de Maria. Alors elles s’étaient pudiquement écartées. Attendant à l’entrée de la grotte que le poète se rétablisse, et que, malgré un cerveau perclus de douleurs, en raison de la pression sanguine revenue pour l'irriguer, il soit néanmoins en état d'entendre et répondre sans trop avoir à en souffrir.

*

Ma Mie, dit-il enfin, s'adressant à Maria: Il me semble que j'ai dormi longtemps, et pourtant cette affreuse migraine qui m'a réveillé n'a pas effacé mon rêve…

Mon chéri, que c'est bon de t'entendre parler.

j'ai un peu froid… Tiens, l'on dirait que mon lit a rendu l'âme! Ma nuit a dû être agitée. Mais que font ici tous ces gens? Bon sang: je me sens si fatigué!

 

Le poète était encore faible, il tenta, mais en vain, de se lever pour aller s’asseoir dans son très vieux fauteuil rouge... Le cuir en était craquelé par endroits, mais il l'avait gardé ainsi, en souvenir de son père qui le tenait d'un autre Lucien…

Le voyant en difficulté, l'ange dieu Gabryel le prit sous les aisselles, pour l'aider. Tandis que Maria s'était emparée de la couverture qui avait glissé, afin de la disposer sur les épaules encore fragiles de son mari, une fois qu'il se fut assis. Puis elle tira un tabouret vers elle, afin de s’asseoir près de lui. Cependant que la déesse Athénéïse revenait pour à nouveau s'installer face au couple.

Mon cher Lucien, commença-t-elle: si mon petit-fils nous expliqua tout à l'heure, que l'accomplissement d'un dernier Karma, s'il est exemplaire, élève l'âme à un rang supérieur, il n'est pas à exclure, cela vous concernant, que le créateur s'en soit ému. L'histoire de Gaïa a connu évidemment d'autres exemples. D'aucuns ayant permis notre propre création. Ceci s’étant toutefois obtenu à la condition que ces êtres qui s’admettent d'exception acceptent, comme ce fut notamment mon propre cas, que leur soit donné d'un dieu puissant, les deux paires de chromosomes supplémentaires… Ce que vous aviez acquis… Sauf que vous ne possédiez pas encore leur prolongement: les télomères éternels. Or, il s'est trouvé que notre père spirituel à tous: confia récemment à mon Petit-Fils, Erzeré-Gabryel, qu'il aurait grand besoin de l'aide d'humains de votre trempe…

Justement Madame, répondit le poète, j'aimerais vous entretenir de ce rêve étrange que j'ai le sentiment d'avoir vécu en vrai tout à l'heure:

   Je marchais sur une plage qui se déroulait devant moi comme un tapis s’offrant à l’infini sous mon pas. Je me trouvais moi-même avançant sous un ciel étonnamment mauve, dans lequel se devinait un soleil invisible. Le sable que je foulais ressemblait à de l'herbe blanche immaculée qui serait issue d'un fin mulching. Devant moi était posée une bulle gorgée d’énergie… de mon énergie!... Elle semblait s'obstiner à reculer d'autant de pas que j'en faisais pour aller vers elle. À ma gauche, une eau argentée s'ourlait de vagues cuivrées et tranquilles. Et puis, soudain, mon pied droit, butant sur je ne sais quoi, je perdis l'équilibre en même temps que le tapis disparaissait! Et cela fit que je tombai dans un gouffre vertigineux. Il me semblait que ma chute n’aurait pas de fin... Sauf qu’au lieu de se présumer sombre, ce que je traversais devenait de plus en plus lumineux. Jusqu'à ce que tout implose… y compris ma personne… et rejaillisse autrement…

Lucien marqua une longue pause. Il cherchait, sans pour autant trouver de réponse dans sa mémoire éprouvée, pour expliquer ce qui avait bien pu se passer ensuite...

Lucien, c'est peut-être à ce moment-là que ton âme a quitté ton corps subtil devenu inutile…

Madame, c'est exactement ça! J'étais devenu une boule luminescente qui pénétrait une autre boule luminescente. Ou plutôt un ovule… Non, cela ressemblait à la petite sphère très brillante, qui m'avait nargué sur la plage, mais j'étais cette fois à l'intérieur.

Lucien, que s'est-il passé ensuite?

Ensuite? Une voix puissante m'a intimé d'ouvrir les yeux, que j'avais fermés à cause de la lumière devenue aveuglante. Alors ce dans quoi je me trouvais m'a soudain libéré, comme lorsque l’une de ces bulles de savon, que soufflent parfois les enfants en riant finit par éclater, sans pour autant qu’on l’ai touchée… Ce fut à ce moment que justement, quelque chose y ressemblant, de la taille d'une très petite balle en rhodoïd, s'est posé sur moi, avant de disparaître en mon être…

¤

 



26/04/2018
12 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres