le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.com

le-pelleteur-de-nuages

Une nature hautement positive.

 Et ce qui fut dit fut fait à compter du matin qui suivit…

C'est alors que s’étant vêtue d'une épaisse tunique lui tombant aux chevilles, Maria pénétrait dans l'eau, sans en être gênée le moins du monde par sa fraîcheur, et que sa nature, qui était hautement positive, fonctionnait comme l'aurait pu faire une sorte d'anode humaine… se voyant sous l’aspect d’un adorable catalyseur de chair... Et que, constatant à chaque jour nouveau la même splendeur matinale de son visage, à voir aussi sa silhouette parfaite, l'on pouvait facilement l'assimiler à la déesse grecque Aphrodite, fille de Zeus et Dionée: probablement née dans la mer! Et dont légale, dans la mythologie Romaine, est Vénus: déesse de l’amour et de la beauté…

Il s’obtenait en fait, que par Maria, c'est bien le flux mystérieux de magnétisme humain, émis depuis Lucien, qui se trouvait acheminé dans ce milieu par la conductivité complice de l'onde se trouvant dans les bassins successifs de la fontaine. Le poète intervenait ainsi tous les jours. Lui offrant toute la force guérisseuse qu'il pouvait donner. Et puis, une fois qu’elle en fut entièrement mouillée, Maria en ressortait, Lucien lui prenait la main, et il l'emmenait en promenade… Et c'est alors que le miracle se produisait! Au fur et à mesure qu'ils pénétraient dans la forêt: les herbes, les fougères, les fleurs des bois, les champignons, et même les arbres! Tout ce qui dans un rayon de dix mètres, végétait pauvrement avant leur passage, devenait superbe de vivacité! En une seule journée, ils pouvaient régénérer à eux seuls l'équivalent de cent cinquante hectares de forêt !

 

Inutile de préciser qu'à la ville, les commentaires allaient bon train, et que, inévitablement, toutes les interprétations les plus fantaisistes se colportaient de bouche à oreille… Certains criant au miracles tandis qu’à l’inverse d’autres avançaient l’idée d’une possible mystification malsaine… Cependant, l'affaire suivait un chemin qui ne s'espérait plus depuis si longtemps! Et c’était bien là l’essentiel… Puisque les aporétiques se mêlaient à leur tour aux croyants qui assistaient, quotidiennement, à la scène du bain. Après quoi chacun s'extasiait à sa manière du miracle qui s'ensuivait... Et les années passèrent ainsi, pareillement… Ou presque. Car peu à peu, l'on pu voir se réoccuper des villages qui avaient été abandonnés… En somme: la vie rurale reprenait ses droits. Les cultures biologiques procuraient même de la fortune physique à ceux qui avaient fait ce choix du retour aux choses simples. Il se disait alors que la vie dans les villes aseptisées pourrait finir par se considérer telle une aberration.

Le très Haut Créateur existe prêchaient en paix de nouveaux messagers...

Il approuve l'action de deux des nôtres, affirmaient les adeptes du schème libre...

C'est par eux qu'il nous montre un chemin qui conduit à sa lumière, renchérissaient d'autres encore, qui pourtant la cherchaient!

 

C'est ainsi que l'humanité des gens simples, que l'on pensait autrefois complexés, prenait doucement à contre-pied les matérialistes, par le choix de saines habitudes, qui commençaient d'agir sur celles des obnubilés compliqués…

Une nouvelle ère où tout redeviendrait simple par amour d'une eau fraîche, allait-elle enfin s'installer pour de bon sur la Terre? En mieux qu'à d'autres planètes?... qui se supposent habitables?... mais se trouvant peut-être trop loin de nous pour y croire... parmi les milliards d'entités galactiques qui émaillent nos cieux?...

 

¤

 



09/04/2018
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres